Benjamin Lavernhe : "Je rêve de Jean-Pierre Bacri souvent, cette rencontre m'a beaucoup marqué !"

Benjamin Lavernhe, que vous retrouvez dans la Saison 3 de "Un Entretien" sur myCanal, et le 9 juin 2021 sur grand écran dans le film "Le Discours" de Laurent Tirard, était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 1er juin dans "Le 10h - midi".

Le comédien Benjamin Lavernhe, invité de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Dans cette nouvelle saison, "Un entretien" déroule le fil du bonheur dans le monde de l’entreprise post­-Covid. Benjamin Lavernhe incarne un DRH névrosé, fraîchement nommé directeur du bonheur. Il est désormais pris en étau entre un patron (Laurent Stocker) qui lui impose de rendre les salariés heureux et des salariés malheureux qui lui reprochent cette injonction au bonheur. Y aura-t-il une saison 4 ? "Ce n'est pas prévu pour l'instant, annonce le comédien. Mais on ne sait jamais !"

Benjamin Lavernhe - "Le discours" : "C'est très réglé, comme un petit théâtre !"

Le comédien de la Comédie-Française est aussi à l'affiche du film "Le Discours", qui sort le 9 juin prochain. "Un film formidable à la fois léger et profond", assure Valérie Expert. Aux côtés de Benjamin Lavernhe, présent tout au long du film, Sara Giraudeau, Kyan Khojandi, Julia Piaton, François Morel, Guilaine Londez, Sébastien Chassagne, Adeline d'Hermy, Sébastien Pouderoux, Sarah Suco ou encore Marilou Aussilloux. Le film, réalisé par Laurent Tirard, est l'adaptation d'un roman de Fabrice Caro. "Laurent Tirard est tombé sur ce roman qui venait de sortir, raconte Benjamin Lavernhe. Il a immédiatement contacté Fabrice Caro qu'il avait déjà croisé pour lui dire son désir de l'adapter. Fabrice Caro a été un peu désarmé, considérant que c'était inadaptable car ça va dans tous les sens, une espèce de film tiroir : on est dans le cerveau du personnage qui fantasme, se projette, repart dans le passé. Il y a une dramaturgie à construire et un peu tout à faire ! Faire du cinéma avec un roman, ça se fait souvent, mais quand le roman est aussi bordélique, c'est un vrai pari et Fabrice a dit oui à Laurent, qui est venu vers moi très tôt pour me dire que ce rôle était pour personne d'autre, ce qui m'a forcément fait plaisir et un peu impressionné", confie le comédien.

Benjamin Lavernhe porte la narration dans le film, les autres rôles sont un peu en arrière plan mais ont une présence incroyable. "C'est comme un petit théâtre, explique le comédien. J'ai cette responsabilité de la narration sous plusieurs formes, parce qu'il y a cette voix off et c'est face caméra, je m'adresse au public directement, ce qui est un privilège ! Le fil rouge est un dîner à table duquel on part pour aller dans mes pensées. Ça part un peu dans tous les sens, mais mes camarades m'entourent et sont essentiels, puisqu'ils sont ceux qui déclenchent ces pensées et on suit surtout leurs rapports complexes parce qu'ils s'aiment mais ils ont beaucoup de mal à communiquer. Il y a beaucoup de regards, c'est très important dans l'émotion du film. C'est très réglé, comme un petit théâtre !"

 

"Je suis assez sensible à la politique du texto, tout fait sens !"

On peut s'identifier facilement à certains des personnages, souligne Valérie Expert. "C'est un film très dans son époque, confirme Benjamin Lavernhe. Mon personnage est accroc à son téléphone, il attend une réponse de son ex petite amie. J'adore analyser le 'deux petits points' des sms qui n'est pas pareil que 'trois petits points' ; le 'je t'embrasse' qui n'est pas pareil que 'j't'embrasse', que 'je t'embrasse très fort', 'bises', 'bisous' ou 'baisers' ! Je suis assez sensible à la politique du texto !, confie-t-il. Même l'heure à laquelle vous envoyez votre texto, tout fait sens !"

Le personnage, avec des hauts et des bas, est assez complexe, très complet à jouer. "Il est extrêmement cérébral, reconnaît le comédien, c'est pour ça qu'on a la chance d'avoir accès à ses pensées, il ne parle pas beaucoup à table, il parle surtout aux spectateurs". 

 

"Je rêve de Jean-Pierre Bacri souvent, cette rencontre m'a beaucoup marqué !"

Benjamin Lavernhe revient sur le décès de Jean-Pierre Bacri. "J'ai été extrêmement ému, confie-t-il, je ne pensais pas que ça me prendrait comme ça... Je ne savais pas qu'il était malade, il était d'une pudeur et d'une discrétion extrêmes, ce qui a forcément surpris les gens, ça a été très brutal".

"Il était énormément aimé, il y a eu une vague d'émotion, de tristesse, que j'ai ressentie très profondément. Je rêve de lui souvent, cette rencontre m'a beaucoup marqué ! Je mesure la chance que j'ai eue de jouer avec lui, je l'aimais beaucoup. Grande rencontre et immense acteur !"

 

 

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !