single.php

Vaccin Covid et grippe : "Aidez-nous à épargner le système de santé" demande Philippe Juvin

"Dans tous les hôpitaux de France, il y a des personnes âgées qui passent la nuit sur des brancards", selon Philippe Juvin, député LR des Hauts-de-Seine. Il était “L’invité politique” sur Sud Radio. 

Philippe Juvin
Philippe Juvin, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 6 septembre 2023, dans “L’invité politique”.

Coupe du Monde et finale de la France, le système de santé en crise et le vaccin contre la Covid-19 et la grippe. Philippe Juvin a répondu aux questions de Patrick Roger.

 

Coupe du Monde : "Il y a quand même une certaine fragilité" dans l’équipe de France

La France a battu, le 14 décembre 2022, le Maroc en demi-finale de la Coupe du Monde 2022. Elle affrontera l’Argentine en finale. Et Philippe Juvin estime que "face à l’Argentine, il faut qu'ils jouent peut-être un peu différemment". "Le Maroc a été très bon, et franchement, il y a eu quelques occasions où les Marocains auraient pu marquer." Selon le député LR, "il y a quand même une certaine fragilité" dans l’équipe de France. "En particulier en défense." De quoi craindre une défaite : "ce n’est pas fait pour l’Argentine", estime-t-il.

"Je suis admiratif des sportifs de haut niveau", explique le chef des Urgences de l’Hôpital Pompidou de Paris. Ils sont des "machines physiques extraordinaires", mais aussi "des machines d’intelligence". "Ce sont des gens hors normes". "Le sport de haut niveau et la musique sont les deux activités humaines où vous ne pouvez pas tricher."

 

Emmanuel Macron au Qatar pour la demi-finale : "Il a bien fait"

Emmanuel Macron, président de la République, était présent pour soutenir l’équipe de France au Qatar le 14 décembre 2022. Il y retournera pour la finale. "Il a bien fait", juge Philippe Juvin. "Je ne suis pas comme tous les grincheux qui disent qu’il n’aurait pas dû y aller parce qu’il a brûlé du CO2, parce qu’il fait de la récupération politique..."
Il rappelle que "c’est une tradition" que le soutien des présidents à l’équipe nationale. "Je trouve ça très bien."

Crise de l'hôpital : "On n’est pas au bord de la crise de nerfs, on est dans la crise de nerfs"

Le système de santé, en France, est toujours autant fragile. "Dans tous les hôpitaux de France, actuellement, il y a des brancards. Dans tous les hôpitaux de France, il y a des personnes âgées qui passent la nuit sur des brancards", souligne Philippe Juvin. Sans compter les opérations reportées. "On n’est pas au bord de la crise de nerfs, on est dans la crise de nerfs."

Il y a actuellement en France trois épidémies. Celle de bronchiolite qui commence à baisser, ainsi que celle de grippe et celle de la Covid-19. "La gravité, c’est quoi ? C’est que tout ça arrive sur un hôpital qui est extrêmement fragile." Ces épidémies sont abordées "avec des moyens réduits", déplore le député des Hauts-de-Seine. Il y a "des capacités d’hospitalisation faibles parce que nous manquons de soignants".

 

Le vaccin contre la Covid-19 est "très efficace"

La vaccination ne prend pas en France cette année 2022. Ni pour la grippe, ni pour le rappel de vaccin contre la Covid-19. Selon Philippe Juvin, une des raisons est la campagne d’information gouvernementale. "C’est incompréhensible", juge-t-il. Le clip mélange en effet un match de boxe avec la vaccination et la période de la crise sanitaire. Or, "le message, c’est simple". "Vous avez plus de 80 ans, vous allez vous faire vacciner tous les trois mois. Vous avez plus de 60 ans, vous allez vous faire vacciner tous les six mois." Le vaccin contre la Covid-19 est "très efficace", rappelle le député LR, mais a une durée d’efficacité limitée qui nécessite des rappels réguliers.

Contre la grippe, le vaccin est "cette année très efficace contre les souches qui circulent". Philippe Juvin a donc ce message pour les Français : "faites vous vacciner contre la grippe, faites vous vacciner contre la Covid-19." Il demande aux Français "d’épargner le système de santé".

 

Le vaccin inefficace ? "C’est des conneries"

Et à celles et ceux qui déclarent que le vaccin n’est pas efficace, il répond que "c’est des conneries". "Quand on est vacciné, on est moins souvent malade." Et même si le vaccin n’est pas efficace à 100%, "on diminue le risque". "Quand je suis vacciné, je suis moins souvent malade. Et quand je suis moins souvent malade, j’ai moins de chances ou de mourir, ou de le transmettre à quelqu’un." Raison pour laquelle, explique le député, il s’est opposé à la réintégration des soignants non-vaccinés.

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/