single.php

"La place des LR est aux côtés de la majorité présidentielle", affirme Rachida Dati

Par Aurélie Giraud

Rachida Dati, ministre de la Culture, était “L’invitée politique” sur Sud Radio.

Rachida Dati LR
Rachida Dati, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 17 juin, dans “L’invité politique”.

La campagne des élections législatives a officiellement commencé. Place des LR, programmes du RN et LFI : Rachida Dati a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

"La place des LR est aux côtés de la majorité présidentielle"

Rachida Dati souligne qu'avec la dissolution, "le président de la République a souhaité de la clarification. Il veut une majorité claire". "En 2022, quand les Français donnent une majorité relative au président de la République à l'Assemblée nationale, ils pensent qu'il peut y avoir une coalition", estime-t-elle. "On était nombreux chez LR, Jean-François Copé et bien d'autres, à avoir appelé à une coalition, un projet de gouvernement entre les Républicains et la majorité présidentielle".

Rachida Dati, qui confie "ne pas avoir quitté sa famille politique", lance un appel aux Républicains à venir renforcer la majorité présidentielle. "La place des Républicains (LR) est aux côtés de la majorité présidentielle. Nous avons les mêmes valeurs. Nous avons un socle". "Nous avons voté la réforme des retraites, la loi de programmation de sécurité intérieure, la loi de programmation de la justice".

"Avec le programme économique du RN, ce sera le chaos en quelques semaines"

Qu'est-ce qui différencie la ministre du RN ? "Le programme économique d'une part". Avec le RN, "c'est plus de dépenses, plus de taxes, plus de cotisations, moins de travail et retour à la retraite à 60 ans. Qui va payer ? Les entreprises ou les Français ?", interroge Rachida Dati. "En quelques mois, en quelques semaines, ça sera le chaos économique. Rappelez-vous de la Grèce en 2015, les retraités n'avaient plus leur pension de retraite, l'épargne des citoyens avait été complètement liquidée".

"Avec les programmes économiques du RN et de LFI, c'est l'explosion totale du pays", prévient Rachida Dati. "On sera la Grèce en 2015 ou le Vénézuela, criminalité incluse !" "Quand vous voyez le programme de sécurité de la France Insoumise, c'est désarmer les forces de sécurité, enlever la vidéo-protection, mettre fin à la loi sur le séparatisme. C'est l'islam politique qui viendra s'infiltrer dans toutes nos institutions. Je ne veux pas de cette société".

Abrogation de la loi sur le séparatisme par le NFP : "C'est un signal à l'islam politique !"

Rachida Dati déclare être "très choquée" par l'alliance du Nouveau Front Populaire avec "LFI, qui a le lead sur ce front populaire". Pour elle, "l'extrême gauche a le lead sur la formation de gauche qui se présente aujourd'hui devant les Français". La ministre s'inquiète de la "première mesure de leur programme : l'abrogation de la loi sur le séparatisme". "On envoie le signal à l'islam politique", dénonce-t-elle.

"Nous incarnons un programme de protection de nos valeurs, des Français par des mesures concernant la sécurité". "Tout notre programme, toute notre ligne est sur la protection des Français". Rachida Dati dénonce "la culture de l'impunité et de l'excuse à gauche". "Et ça a toujours été le cas". "La gauche met 'social' à toutes les sauces. Justice sociale, excuses sociales, impunité sociale. Je ne suis pas dans ce registre".

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"
Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
04H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/