single.php

Européennes 2024 : "le bulletin Aubry c’est aussi le bulletin de la paix", assure Manuel Bompard

Par Jean Baptiste Giraud

"On ne prépare pas la guerre pour préparer la paix" selon Manuel Bompard, député des Bouches-du-Rhône et coordinateur de la France Insoumise. Il était “L’invité politique” sur Sud Radio. 

Manuel Bompard, européennes, gaza, laïcité
Manuel Bompard interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 2 avril 2024 , dans “L’invité politique”.

Les élections européennes qui approchent, la guerre à Gaza, l'Ukraine, la laïcité... Manuel Bompard a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

 

 

Européennes 2024 : "La campagne, elle commence juste à cet instant"

Les élections européennes de juin 2024 se tiendront dans quelques mois. La liste LFI, conduite par Manon Aubry, est distanciée par les listes Renaissance et Rassemblement national, mais aussi par celle de la gauche avec Raphaël Glucksman. "Il faut dire que l’élection européenne, c’est dans deux mois", rappelle Manuel Bompard. "La campagne, elle commence juste à cet instant."

Il ne nie pas qu’il y a, pour La France Insoumise, "un enjeu de mobilisation". "La question qui est posée est : ‘est-ce que les électrices et les électeurs qui se retrouvent dans les idées portées par LFI, passent leur tour aux élection européennes ? Est-ce qu’ils considèrent que c’est une élection qui ne vaut pas le coup de se déplacer ?’"

Manuel Bompard les appelle donc : s’il ne se déplacent pas, "il ne faudra pas s’étonner que l’extrême-droite et les macronistes se battent en duel, et qu’il n’y ait pas d’alternative possible". Il demande donc aux électeurs, notamment ceux ayant voté Mélenchon aux dernières Présidentielles en France, d’aller voter "massivement".

 

 

Elections européennes : "tout le monde sait que cette élection c’est aussi une sorte d’élection à mi-mandat" pour Emmanuel Macron

Les élections européennes de juin 2024 sont par ailleurs en France une sorte d’élection de mi-mandat pour Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon estime même qu’il s’agit dès aujourd’hui de préparer l’élection présidentielle de 2027. "C’est une élection européenne, il s’agit d’élire des députés européens", rappelle toutefois le coordinateur de LFI. Et "on a un certain nombre de propositions à faire sur ce sujet", par exemple contre les accords de libre-échange. "Les eurodéputés insoumis siègent dans le seul groupe au Parlement européen qui a voté contre tous les accords de libre-échange." Il souligne que voter LFI c’est aussi "refuser l’austérité européenne".

Toutefois, "tout le monde sait que cette élection c’est aussi une sorte d’élection à mi-mandat" en France. "Il faut pouvoir envoyer un message national."

 

Européennes de juin 2024 : "le bulletin de vote Manon Aubry c’est aussi le bulletin de vote de la paix"

L’enjeu des européennes c’est aussi la question de la paix en Europe et au Moyen-Orient, toujours selon Jean-Luc Mélenchon. Pour Manuel Bompard, "on ne prépare pas la guerre pour préparer la paix", contrairement à l’adage datant de Jules César. "Quand on veut la paix on prépare la paix." De fait, "le bulletin de vote Manon Aubry c’est aussi le bulletin de vote de la paix". Et ce que ce soit sur le front ukrainien ou à Gaza.

Le député des Bouches du Rhône ne veut pas "s’enfermer dans la voie militaire". Il veut, au contraire, "que la France prenne la tête du camp de la paix, du camp des négociations, de la diplomatie".

 

 

La laïcité est "menacée par toutes les religions"

Un scandale a éclaté dans l’éducation nationale après la démission d’un proviseur ayant reçu des menaces de mort. Il aurait interdit à une jeune fille musulmane de porter le voile dans l’établissement, ce qui est contre le règlement. Et, de plus, la jeune fille aurait menti et risque de se retrouver sur le banc des accusés pour dénonciation calomnieuse. "Les menaces de mort qu’il a reçues sont évidemment inacceptables et insupportables", souligne Manuel Bompard. "Il faut faire en sorte que ce type de menaces ne puisse tout simplement pas voir le jour."

 

 

De fait, la question se pose concernant, une nouvelle fois, la laïcité et son respect en France, en particulier dans l’éducation nationale. "Qu’il faille protéger la laïcité, c’est une évidence", affirme le député qui ne veut pas tomber dans l’alarmisme. La laïcité, souligne Manuel Bompard, est "menacée par toutes les religions". Notamment car "la laïcité a toujours été un combat pour faire en sorte que les religions renoncent à diligenter ce qu’il se passe dans l’espace public".

 

Israël : "j’assume de dire qu’il y a aujourd’hui un génocide en cours à Gaza"

La guerre que mène Israël dans la bande de Gaza se poursuit et de plus en plus le terme génocide est employé pour qualifier les actions de l’armée israélienne dont les preuves de crimes de guerre se multiplient. Manuel Bompard rappelle que la Cour Internationale de Justice (CIJ) a affirmé qu’il y avait "un risque plausible de génocide à Gaza" en janvier 2024 et imposé à Israël de prendre des mesures conservatoires. Malgré le délai donné au gouvernement israélien d’un mois, "depuis, les mesures conservatoires n’ont pas été prises". "Oui, j’assume de dire qu’il y a aujourd’hui un génocide en cours à Gaza", affirme le coordinateur de la France Insoumise.

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
08H
07H
04H
Revenir
au direct

À Suivre
/