single.php

"Arrêtons d'emmerder les gens, les agriculteurs ne sont pas des salauds !", dénonce Willy Schraen

Par Jean Baptiste Giraud

Un tiers des agriculteurs "vivent sous le RSA" selon Willy Schraen, patron de la Fédération des chasseurs (FNC) et tête de liste de l’Alliance rurale pour les européennes. Il était “L’invité politique” sur Sud Radio. 

willy schraen, agriculteurs, alliance rurale
Willy Schraen, interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 25 janvier 2024, dans “L’invité politique”.

Les manifestations des agriculteurs en France, les européennes, la sur-normativité... Willy Schraen a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

 

Manifestations des agriculteurs : "Chasse et agriculture sont des cousins germains"

Les agriculteurs continuent, ce jeudi 25 janvier 2024, leurs manifestations dans toute la France avec de nombreux blocages et une possibilité d’atteindre Paris. Sans surprise, Willy Schraen, président de la Fédération des chasseurs et tête de liste de l’Alliance Rurale pour les Européennes de juin 2024, assure son soutien à la mobilisation. "D’abord, je tiens effectivement à présenter mes condoléances à la famille d’Alexandra, qui a perdu la vie avec sa fille" dans un accident survenu au niveau d’un barrage autoroutier. Chasseurs et agriculteurs sont "très proches", assure-t-il. "Dans le monde rural, chasse et agriculture sont des cousins germains. On se connaît très bien."

Il rappelle qu’il avait soutenu les agriculteurs de l’Ariège contre l’ours "qui est un vrai problème dans cette région". "On veut virer effectivement les éleveurs des territoires au profit des ours", une affaire qui s’est terminée en justice.

 

 

L'Europe est "devenue cette espèce de machine à écraser la liberté dans tous les domaines"

Sur la liste Alliance rurale, assure Willy Schraen, il y a certains agriculteurs qui sont présents sur les barrages. "Ils sont sur la liste, et évidemment ils sont sur les barrages pour la plupart." La liste vise à dénoncer l’écologie radicale et la multiplication des contraintes qui pèsent sur la production et le monde agricoles. "Aujourd’hui, vous avez tellement de normes pour produire en France, que vous êtes tellement cher, que les gens ont du mal à acheter ce que vous mettez à la vente." Les agriculteurs ont, de fait, "du mal à vivre" avec leur production.

En parallèle, des accords de libre-échange sont signés. "On ramasse à peu près tout ce qui traîne dans le monde des choses qui ne sont pas correctes pour nous en consommation et qui rentrent dans notre pays." C’est le cas par exemple avec le Chili : un accord, signé, permettra d’importer du lithium mais aussi de nombreux produits agricoles qui seront moins chers. "Comment voulez-vous que les gens s’en sortent ?"

"Il faut dénormer cette Europe", demande Willy Schraen. "Cette Europe, aujourd’hui, c’est devenu cette espèce de machine à écraser la liberté dans tous les domaines." Pour autant, le président des chasseurs ne se considère pas anti-européen. "On peut tout à fait être conservateur sans être extrémiste." Le président des chasseurs estime que pour l’Europe, "il faut revenir au traité de Rome, il faut revenir à la base". Willy Schraen rappelle que "la France a des spécificités" qui doivent être "préservées". "Moi, je ne veux pas ressembler à tous les autres européens."

 

 

Un tiers des agriculteurs qui "vivent sous le RSA"

Parmi les revendications des agriculteurs, il y a la défiscalisation du Gasoil Non Routier, utilisé dans les tracteurs. "Bien sûr qu’il faut détaxer", confirme Willy Schraen. "Aujourd’hui, déjà, les gens n’arrivent plus à vivre" avec environ un tiers des agriculteurs qui "vivent sous le RSA". Si certains s’en sortent bien, "la petite polyculture, celui qui a quelques terres et quelques vaches, un petit peu d’élevage, un petit peu de céréales… ben, celui-là meurt de faim."

 

 

La ruralité est donc en danger, estime le président des chasseurs. "Arrêtons d’emmerder les gens", demande-t-il. "Vous êtes un chasseur, vous êtes un salop. Vous êtes un pêcheur, vous êtes un salaud." Et ce n'est pas terminé : "vous allez voir une Corrida, vous êtes un salaud." Et, désormais, "vous êtes un agriculteur, vous êtes aussi un salaud", estime Willy Schraen en parlant de la vision qu'ont certaines personnes, en particulier les écologistes radicaux, du monde rural.

 

 

Willy Schraen : "J'ai un problème avec le monde politique"

La liste Alliance Rurale qu'il portera aux élections européennes de juin 2024 sert "à faire parler tous ces gens-là", explique Willy Schraen qui déclare avoir "un problème avec le monde politique". Alors qu’aujourd’hui, tout le monde semble vouloir défendre les agriculteurs, "qu’est-ce qu’ils ont fait quand ils ont siégé à Bruxelles ?", demande-t-il. "Pourquoi toutes ces lois sont passées ? Pourquoi toutes ces normes sont passées ?"

La faute, selon lui, au "compromis politique". "Au nom de l’écologie, on arrive à faire taire tout le monde." Il estime qu’en France, "on a honte de tout, on a honte de ce qu’on est".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
20H
19H
18H
16H
15H
14H
11H
09H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/