single.php

Val-d’Oise : un ado de 15 ans tué d’un coup de couteau

Par Jean Baptiste Giraud

Dans le Val-d'Oise, un adolescent a été mortellement poignardé dans une rixe entre bandes rivales à Ézanville.

couteau
Un jeune du Val-d'Oise mort d'un coup de couteau. (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas AFP).

Une simple histoire de basket a-t-elle causé la mort d’un ado de 15 ans d'un coup de couteau lors d’une rixe ? Que sait-on exactement ?

Tué d'un coup de couteau pour des baskets ?

"Je vais être très factuel et ne dire que des choses dont je suis sûr, explique Frédéric Bourdin, maire LR de Domont (Val-d’Oise), ville voisine d'Ézanville. Malheureusement, un jeune de 15 ans est décédé. Il est décédé dans des circonstances sinistres, d’un coup d’arme blanche dans une bagarre de jeunes qui s’est passée entre les deux villes. Visiblement, il s’est passé des choses dans les jours précédents. Apparemment, les motifs ne sont pas encore déterminés, mais il semble que ce soit très futile."

"Un sujet tourne sur les réseaux sociaux. Mort pour des baskets, vous imaginez ? Rien n’est sûr à ce jour. Pour l’instant, aucun coupable n’a été déterminé. J’ai l’habitude de ne pas m’avancer. Il y a eu des interpellations, une enquête, une famille endeuillée avec une maman qui n’a plus son fils. C’est un drame sur fond d’histoires banales, qui se répandent partout sur le territoire aujourd’hui."

 

 

Pourtant deux communes calmes

Peut-on parler de tensions entre bandes rivales de différentes communes ? "C’est une très bonne question. Si je reviens sur les émeutes de juillet, à Domont et Ezanville, il s’est passé très peu de choses. Nos deux villes ont la réputation d’être deux communes calmes. Ce n’est pas un terreau fertile pour des violences. Cependant, c’est totalement imprévisible. Cela peut arriver n’importe où."

"En l’occurrence, nous avons deux quartiers qui ont une rivalité assez ancienne, et dont les raisons se sont oubliées dans le temps, résume Frédéric Bourdin, maire LR de Domont (Val-d’Oise). Parfois cela resurgit sans aucune raison. Parfois, des choses nous échappent. Une marche blanche est en train de s’organiser, potentiellement vendredi. Si on me propose d’y participer, j’irai."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
09H
07H
04H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/