Nouvel agent verbalisateur privé interpellé : "Ça commence à faire beaucoup !"

Une des voitures de la société Streeteo

Nicolas Pucheu, secrétaire départemental adjoint UNSA Police Paris, était l'invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio.

Un nouvel agent d'une des sociétés privées chargées de dresser les PV de stationnement à Paris a été interpellé cette semaine. Il conduisait sans permis de conduire et sous l'emprise de stupéfiants. Après un premier agent qui s'était rebellé pendant son interpellation et avait outragé une policière, cela fait beaucoup, quelques jours à peine après que ces sociétés ont débuté leurs fonctions.

Au point que l'UNSA Police de Paris alerte la maire Anne Hidalgo sur les risques de cette délégation au privé de la mission de verbaliser les stationnements. Invité du Grand Journal de 18h sur Sud Radio, Nicolas Pucheu, secrétaire départemental adjoint UNSA Police Paris s'explique : "On peut s'interroger sur les méthodes de recrutement de la société Streeteo, a-t-il indiqué. On peut que ce recrutement est laxiste, c'est un euphémisme, et que toutes les mesures nécessaires n'ont pas été mises en œuvre pour vérifier le permis de ces agents."

"Ça commence à faire beaucoup, a ajouté Nicolas Pucheu. On est en droit de s'interroger sur la validité des procédures et des verbalisations établies par ces agents."

Écoutez l'interview de Nicolas Pucheu, invité du Grand Journal de 18h au micro de Véronique Jacquier

 

Les rubriques Sudradio