single.php

Montpellier : une élève de 13 ans lynchée devant son collège

Par Jean Baptiste Giraud

Une jeune fille a été tabassée par une vingtaine de jeunes à la sortie de son collège à Montpellier. Comment expliquer une telle violence ?

police
Une jeune fille passée à tabac en sortant de son collège à Montpellier. (LOIC VENANCE - AFP/Archives)

Une élève de 14 ans a été harcelée puis littéralement passée à tabac en sortant de son collège, à Montpellier. Que s’est-il passé exactement ?

Lynchage à Montpellier : "C’était d’une extrême violence"

"La jeune fille est sortie du coma. Elle sera en état d’être entendue, ce qui est une bonne chose, annonce David Leyraud, secrétaire Alliance Sud. Les faits sont gravissimes, c’était d’une brutalité inouï : une jeune fille de 14 ans a été passée à tabac, lynchée par une vingtaine d’individus. Il y a une enquête en cours, trois gardes à vue."

Tamara, 14 ans, aurait été harcelée des semaines durant sur fond d'islamisme pour ne pas avoir porté le voile et pour s'habiller à l'européenne, selon le témoignage sa mère. "Quelles que soient les causes, les origines de cette violence, elle est intolérable. C’était au vu et au su de tous les collégiens. Heureusement, certains ont pu intervenir, et des parents aussi. C’était d’une extrême violence."

 

Une tentative de meurtre

Le personnel de l’établissement aurait-il dû intervenir ? "Les faits ne se sont pas non plus passés sur le pas de porte du collège. Il y a eu une première altercation, la jeune fille a tenté de s’enfuir. Puis elle est tombée au sol, elle a été rattrapée et a été lynchée. Il n’y a pas de quoi incriminer l’équipe pédagogique. Dès que nous avons eu connaissance de cette agression, des effectifs sont arrivés rapidement. Il y a eu une interpellation. Dès le lendemain, les services d’investigation ont déjà identifié deux autres jeunes en garde à vue."

"Dans ce quartier sensible, il y a trois collèges, explique David Leyraud, secrétaire Alliance Sud. C’est un quartier de reconquête républicaine, avec un correspondant scolaire de la police nationale, qui intervient si besoin en partenariat avec l’équipe pédagogique. Un enquêteur dédié s’occupe également des enquêtes scolaires. Le procureur a qualifié les faits de tentative de meurtre. Il faudra y voir clair : comment une vingtaine de jeunes se sont livrés au lynchage d’une petite camarade, qui a frôlé la mort ?"

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
07H
04H
00H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/