single.php

L’appartement et la maison de Claude Guéant confisqués par la justice

Par Benjamin Rieth

Les juges Serge Tournaire et René Grouman en charge de l’enquête sur le possible financement libyen de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy ont décidé de confisquer l’appartement parisien et la maison de Claude Guéant.

Thumbnail

L’ancien ministre de l’Intérieur peut toujours y vivre mais ne peut plus les vendre. Selon Le Parisien, l’appartement parisien et la maison située dans le Maine-et-Loire de Claude Guéant ont été confisqués par la justice dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.  

L’ancien secrétaire général de l’Élysée est mis en examen depuis deux ans pour "blanchiment de fraude fiscale en bande organisée" et "usage de faux". Il doit notamment s’expliquer sur l’origine d’un virement de 500 000 euros en provenance de Malaisie datant de 2008 et découvert sur un relevé bancaire lors d’une perquisition à son domicile. 

Si Claude Guéant a toujours affirmé que cet argent provenait de la vente de deux tableaux du peintre néerlandais Andries Van Eertvelt à un avocat malaisien, les enquêteurs soupçonnent une vente fictive destinée à faciliter l’achat d’un appartement de 90m2 dans le XVIe arrondissement de Paris payé comptant 717 500 euros. 

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
15H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/