single.php

Inondations dans le Gard : "Les secours ont fait ce qu’ils ont pu"

Par Jean Baptiste Giraud

Suite aux violentes inondations dans le Gard, pompiers et gendarmes poursuivent les recherches de victimes depuis dimanche.

Le pont submergé par les eaux lors d'inondations à Dions, dans le Gard, le 10 mars 2024. (CLEMENT MAHOUDEAU - AFP)

Le corps d'une fillette de 4 ans a été repêché dans le Gard suite aux violentes inondations. Les recherches se poursuivent pour retrouver un adolescent de 13 ans. C’est toute une famille qui a été décimée par les flots.

Inondations : piégés sur un pont submersible

"Les recherches ont commencé très tôt dans la nuit de samedi à dimanche. Elles se poursuivent, explique Gilles Tixador, maire de Sainte-Anastasie (Gard). Le PC de crise ouvre le matin à 7 heures à la mairie et ferme à la tombée de la nuit, vers 19h30. À l’heure où nous nous parlons, je ne suis pas en mesure de confirmer que la famille est originaire de Sainte-Anastasie."

Comment se sont déroulés les faits ?  "Ce que nous savons, c’est que l’accident a eu lieu sur le pont submersible qui se trouve à la limite nord de la commune. Vu la crue, les corps ont été transportés en aval. À proximité du pont, on a découvert un corps qui pourrait être celui du père de famille, et hier après-midi celui d’une petite fille, un peu plus haut sur la berge opposée."

 

 

Le début des gorges du Gardon

"Tous les moyens auront été mis en œuvre sur les berges pour tenter au plus tôt de les secourir, explique Gilles Tixador, maire de Sainte-Anastasie. La maman aurait été hélitreuillée à proximité de là où se trouve la voiture. Les intempéries et la violence des courants ont gêné les sauveteurs, apparemment également en danger. Les secours ont fait ce qu’ils ont pu, mais le bilan est là."

L’eau est-elle un peu redescendue, facilitant les recherches ? "Le Gardon arrive depuis les Cévennes dans une plaine en passant par l’est. À partir du fameux pont submersible, on commence à entrer dans les gorges du Gardon. On arrive dans un endroit très encaissé où les flots prennent encore plus de puissance. C’est là que les recherches deviennent difficiles. Des falaises bordent la rivière avec une végétation très dense. Les tourbillons sont très dangereux pour les secours."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
08H
05H
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/