Champs-Élysées : tentative d'attentat sur les Champs-Élysées, pas de blessé et l'auteur décédé

Photo d'illustration ©Tim Douet
Photo d'illustration ©Tim Douet

Une intervention de police est en cours sur les Champs-Élysées, après qu'un véhicule a percuté un fourgon de gendarmerie. La préfecture recommande d'éviter le secteur. La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Un homme a percuté volontairement en voiture un fourgon de la gendarmerie, lundi après-midi sur les Champs-Élysées à Paris, sans faire de victimes, selon des sources concordantes, et la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête.

Le conducteur a été grièvement blessé tandis que son véhicule s'est embrasé lors de l'impact qui s'est produit peu avant 16h00 au niveau du rond-point de l'avenue des Champs-Élysées, ont indiqué des sources policières. 

Une arme a été découverte sur le chauffeur, qui a été extrait du véhicule par les forces de l'ordre, selon des sources concordantes. A priori, "il s'agit d'un acte volontaire", a indiqué une source proche du dossier. L'individu était fiché S depuis 2015 pour son appartenance à "la mouvance islamiste radicale".

La situation est maîtrisée, il n'y a aucun blessé parmi les forces de l'ordre ni le public, a déclaré Johanna Primevert porte-parole de la préfecture de police.

Un vaste périmètre de sécurité, autour d'une berline blanche, a été mis en place, la circulation a été bloquée par les autorités et la station de métro Champs-Élysées-Clemenceau est fermée au public.

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'est rendu sur place après l'incident. Il a indiqué que le conducteur était décédé et a évoqué une "tentative d'attentat".

La préfecture de police indique que le périmètre de sécurité est toujours en place et que des opérations de déminage sont en cours.

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio