single.php

Adios Manuel Valls !

Manuel Valls a annoncé sa candidature à la mairie de Barcelone. Est ce qu’il part à l’aventure ou est ce qu’il tente de fuir ? Eh bien il y a deux regards que l’on peut porter sur Manuel Valls. Si vous l’aimez, vous saluerez le défi qu’il s’est choisi, le panache d’un ancien premier ministre qui […]

Manuel Valls a annoncé sa candidature à la mairie de Barcelone. Est ce qu’il part à l’aventure ou est ce qu’il tente de fuir ? Eh bien il y a deux regards que l’on peut porter sur Manuel Valls. Si vous l’aimez, vous saluerez le défi qu’il s’est choisi, le panache d’un ancien premier ministre qui aurait pu somnoler à l’AN tranquillement au sein de LREM en distribuant les bons et les mauvais points au gouvernement et en rêvant peut -être du rendez-vous de 2022. Seulement, vous connaissez Manuel Valls, c’est un caractère, un tempérament, c’est un battant, un combattant, il a guerroyé contre l’archaïsme du PS, il a pris la tête du combat pour la laïcité et contre l’islamisme. Et bien aujourd’hui il s’est trouvé une autre cause : affronter les indépendantistes. Mais si vous détestez Manuel Valls, et bien aujourd’hui vous dites carrément "bon débarras, adios" Manuel ! Celui qui par sa brutalité, son goût excessif pour l’autorité, a tout gâché. Il a bousculé ses amis et trahi son parti au lendemain de son échec à la primaire. Macron lui a tout pris, il ne lui reste plus rien, donc bon retour Manuel, celui qui s’est fait naturalisé à 20 ans et qui nous a tant parlé de sa fierté d’être Français…

Est-ce un aller simple ? Oui, car il change totalement de vie personnelle, professionnelle, une vraie rupture, même si il dit le contraire. Mais rien n’indique qu’il gagnera son pari, les sondages jusqu’à ces dernières semaines, n’étaient pas très favorables. Il faut en effet qu’il réussisse à former une dynamique, à créer une coalition, et à incarner cet homme providentiel dont rêvent les Barcelonais. Certains, tel NKM, Arnaud Montebourg, ont quitté la vie politique après leurs échecs pour se lancer dans l’entreprise, eh bien Valls, lui, n’abandonne pas la politique mais change simplement de pays. Quoiqu’il arrive, il est parti pour de bon, il restera dans tous les cas à Barcelone donc "Adios Manuel Valls" !

L'info en continu
09H
08H
07H
23H
22H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/