single.php

TPE, PME… 250 000 emplois seraient menacés en 2024

Par Jean Baptiste Giraud

Alors que les marchés de l'immobilier et du bâtiment sont en crise, les artisans demandent à être reçus par le gouvernement.

artisans
Dans le bâtiment et l’artisanat, on constate une baisse de 4% d’activité sur le neuf. (c) AFP

Le groupe bancaire BPCE a chiffré à 240 000 le nombre d’emplois menacés par les défaillances d’entreprises en 2023. Ils seraient 250 000 en 2024, le bâtiment et l’immobilier étant tout particulièrement en danger.

Rénovation énergétique, un secteur porteur

"Cela fait plus d’un an que nous interpellons le gouvernement sur l’arrivée de ces difficultés, souligne Jean-Christophe Repon, président de la CAPEB. Des entreprises et TPE vont souffrir. Nous demandons au gouvernement de Gabriel Attal de prendre des mesures rapidement, notamment sur un secteur qui doit être porteur, la rénovation énergétique."

Quelles sont les causes de ces défaillances d’entreprises ? "Le neuf est fortement impacté cette année. Dans le bâtiment et l’artisanat, nous avons une baisse de 4% d’activité sur le neuf. Cette activité du neuf entraîne les autres secteurs que sont l’entretien rénovation et la performance énergétique."

 

 

Emplois : "Pas trop tard pour inverser la courbe"

"Moins d’activité, c’est moins d’emplois et des difficultés à survivre pour les entreprises, résume Jean-Christophe Repon, président de la CAPEB. La rénovation énergétique est le seul secteur positif. Nous demandons au gouvernement de simplifier l’accès à la performance énergétique. L’accès des TPE à ces marchés peut sauver l’emploi et l’activité. Il n’est pas trop tard pour inverser la courbe 2024."

"Il faut que le DPE soit sincère. Sur l’ancien et les expertises de petites tailles, il donne des contre-performances. Il faut que le gouvernement s’appuie sur les artisans." Mais il va être difficile de rencontrer le ministre du Logement : il n’y en a pas ! "Nous attendons avec impatience le deuxième « round » du gouvernement. Nous sommes dans l’angle du mort du gouvernement, nous demandons à être écoutés."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/