single.php

Réforme des retraites : combien coûte la grève ?

Par Jean Baptiste Giraud

Le coût d'une grève varie selon sa durée et sa dureté, décrypte Jean Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CPME.

Combien coûte réellement une grève d’envergure telle que celle du 7 mars ?

1,5 milliard d'euros par jour de grève

"En fonction de la durée et de la dureté de la grève, ce n’est pas la même chose, résume Jean Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CPME. Ce que l’on sait, si l’on regarde par rapport au PIB, une journée de production, c’est à peu près 10 milliards d’euros. Une baisse d’activité de 10% un jour de grève représente 1,5 milliard d’euros."

"Cela, c’est la perte le jour du mouvement social. Mais par la suite, des rattrapages s’opèrent. Celui qui n’a pas fait un achat le jour de la grève peut très bien l’effectuer le lendemain. Cet achat n’est pas perdu en termes de création de richesse." Et si la grève se renouvelle avec des blocages ? "Plus un mouvement social dure, plus il coûte cher. Est-il normal qu’une toute petite minorité, une trentaine de personnes, puisse bloquer une raffinerie ? On n’est pas dans un exercice normal du droit de grève. On est dans un blocage avec une forme de chantage sur l’économie. Ce n’est pas acceptable."

 

"Ni casse, ni blocage, ni chantage"

"Dire que l’on souhaite mettre la France à genoux, c’est proprement inadmissible, estime Jean Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CPME. On craint que le mouvement s’enkyste. Cela nous poserait un vrai problèmes. Le transport routier peut avoir de vraies conséquences sur l’approvisionnement et la consommation. Nous souhaitons que le dialogue puisse reprendre et que les manifestations se déroulent dans le calme, qu’il n’y ait ni casse, ni blocage, ni chantage."

"Du côté des pouvoirs publics, leur rôle est certes de garantir le droit de manifester, mais aussi de circuler et de travailler." Quid de l’extension de la grève dans le secteur privé ? "Très franchement, dans les PME, très peu de gens sont en grève. Dans les 245.000 entreprises que la CPME représente, il y a très peu de grévistes. Les gros bataillons, c’est plutôt la fonction publique, des gens finalement les plus protégés, les fameux régimes spéciaux. Que ce soit eux qui gênent ceux qui se lèvent le matin pour aller travailler, cela pose question."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/