Marc Veyrat : "j'ai été le premier à porter plainte contre Michelin"

Le restaurateur Marc Veyrat a attaqué en justice le guide Michelin pour comprendre pourquoi son restaurant a été rétrogradé dans sa dernière édition. Le tribunal de Nanterre doit donner son verdict ce 31 décembre 2019.

Le restaurateur Marc Veyrat attend ce 31 décembre 2019 la décision de justice au sujet de la rétrogradation de son restaurant par le guide Michelin. © AFP

"Mon personnel est choqué. Ils ont tous travaillé dans des 3 étoiles, personne ne comprend rien", a déclaré Marc Veyrat. Il a été l’invité de Sud Radio le 31 décembre 2019 dans l’émission "C’est à la une", à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

 

"Ces braves gens ne connaissent pas le terroir de France"

"L’erreur qu’ils ont faite est incroyable. On a ouvert un 3 étoiles, et l’année d’après, on nous a enlevé la troisième étoile. Mon personnel est choqué. Ils ont tous travaillé dans des 3 étoiles, personne ne comprend rien.

Ces braves gens, il faut qu’ils connaissent le terroir de France. Quand on fait une crème à base de reblochon et de tomme et qu’on dit que c’est du cheddar, vous vous rendez compte du sens vis-à-vis de l’équipe, vis-à-vis du territoire et vis-à-vis des fabricants ? Dans un autre restaurant étoilé par Michelin on sert des ‘coquilles Saint-Jacques du lac Léman’. C’est un jeu de mots. Je vois leur taille – on me dit que c’est des Saint-Jacques cotonneuses", a déclaré Marc Veyrat.

"Le guide Michelin a changé de direction"

"Mon père m’a inculqué un mot d’ordre : la vérité et l’honnêteté. Je ne veux plus jamais apparaître sur ce guide. Dans la vie, il faut se parler, il faut partager. On m’aurait convoqué, on m’aurait dit : ‘la qualité de votre cuisine a baissé, vous perdez vos trois étoiles’, j’aurais dit : ‘Monsieur, je ferai le nécessaire pour la regagner’. Mais quand on raconte des âneries pareilles, comment voulez-vous que je parle ?

J’ai énormément de respect pour le Guide Michelin. Mais ça a changé de direction. Il y a un petit jeune qui est arrivé, qui sort des écoles de commerce. Dans les grands journaux il y a eu des articles sur le fait qu’en Asie on achète ses étoiles Michelin. On va donner tous les articles de presse au juge. En Italie, ils sont en train de sortir un ‘Guide du Michelin noir’. J’ai été le premier à porter plainte contre Michelin. Je fais du bien à la profession parce que je ne veux pas que ça arrive en France", a poursuivi Marc Veyrat.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !