Un mondial de baby-foot pour boycotter la Coupe du monde 2022

Une façon originale de boycotter la coupe du monde de football 2022 au Qatar : organiser un mondial de... baby-foot !

coupe du monde Qatar 2022
Le sélectionneur de l'équipe de france de football masculine Didier Deschamps et l'entraîneur adjoint Guy Stephan lors d'un entraînement des Bleus dans le stade Jassim-bin-Hamad de Doha au qatar le 17 novembre 2022 (FRANCK FIFE - AFP)

Les Bleus débutent leur coupe du monde face à l’Australie, comme il y a quatre ans. Mais le Mondial Qatar 2022 soulève nombre de polémiques.

Coupe du monde : "Une financiarisation du sport"

C’est une idée originale qu’a eu Yves Castera, animateur du collectif de synthèse des gilets jaunes dans les Hautes-Pyrénées, pour contester cette compétition : un mondial, de baby-foot. "On va l'organiser à Bagnères, au Café des possibles, explique-t-il. C’est une expression pour défendre le vrai sport que l’on pratique dans notre territoire."

"Le sport, c’est de l’inclusion. C’est apprendre des règles pour nos enfants, et les respecter une fois que l’on est sur le terrain. L’apprentissage du vivre ensemble, c’est aussi cela le sport. Là, on nous fait croire que le sport, c’est ce qui va se passer au Qatar. Nous contestons cette financiarisation du sport."

 

"Un problème de civilisation"

"Et puis il y a un problème de civilisation, estime Yves Castera, animateur du collectif de synthèse des gilets jaunes dans les Hautes-Pyrénées. Quand on construit des stades de football sur un cimetière de 6500 morts, je pense qu’on approche de la barbarie. J’aime les valeurs du sport collectif. C’est ce que l’on veut porter avec ce mondial du baby-foot."

Va-t-il pour autant suivre un peu les matches de cette coupe du monde 2022 ? "Notre pronostic, c’est zéro pour l’humanité, des milliards pour les milliardaires. Donc, nous n’allons pas le suivre. J’appelle la population à s’intéresser au foot dans nos localités. Allez voir les jeunes jouer, au football et à tous les autres sports."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"