Peut-on encore être romantique en amour ? La réponse de Brigitte Lahaie 

Brigitte Lahaie
Toutes les réponses de Brigitte Lahaie à vos questions les plus (p)osées !

Il semblerait qu’aujourd’hui où le matériel l’emporte sur le spirituel, il n’y ait plus beaucoup de place pour le romantisme, cette exaltation des sens. Le romantisme est un courant qui nous permet d’aller vers un ailleurs, vers un infini.

Il y a sans aucun doute une notion d’idéalisation. On recherche le prince charmant, la femme de sa vie, le ou la partenaire idéal(e) celui ou celle qui ne serait que bon. On refuse de voir l’autre avec ses défauts. Nous aimerions que tout soit parfait. 

Si nous sommes romantiques, c’est que notre demande est forte, nous espérons que notre compagnon nous apporte tout sur un plateau d’argent. Le romantisme ne résiste pas à la réalité, il faut des événements qui contrarient pour qu’il puisse subsister. Une note de romantisme est la bien venue en amour. Le romantisme englobe trois grands concepts : la fidélité, l’exclusivité, l’éternité. On rêve tous de rencontrer l’amour parfait, ça fait du bien de rêver, à condition de rester éveillé.

Commencer par être bien avec soi-même

Surtout n’oubliez pas, aimer sans risquer constamment de se perdre c’est possible lorsqu’on est bien avec soi-même, cela demande du temps et du travail mais ensuite on ne craint plus rien. Ça ne veut pas dire qu’on rencontrera le grand amour mais on n’aura pas peur de s’engager vraiment puisque en cas de rupture on est assez structuré pour s’en sortir. Sinon, l’hypothèse de la fin d’un amour est trop dangereuse, on refuse de se lier si on se sent vulnérable. 

L’être humain a besoin de transcendance, de se sentir relié à quelque chose de plus grand, de plus fort. L’amour comme la spiritualité est une illusion très humaine, pourquoi s’en priver. Une lettre d’amour, un bouquet de fleurs apportent toujours beaucoup de bonheur. Celui qui ne sait pas en profiter est un handicapé de l’amour. L’homme a encore besoin de romantisme, même au XXIème siècle.

La vie amoureuse peut être une grande aventure initiatique, c’est ce dont parle le tantra

Brigitte Lahaie

Les rubriques Sudradio