single.php

Le BDSM, est-ce pour tous ? La réponse de Brigitte Lahaie

BDSM : Bondage, domination, sado-masochisme... D'où vient le plaisir de mêler la domination à la souffrance ? Pour qui ? Comment ?

Le BDSM, est-ce pour tous ?
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

On pourrait se dire que le BDSM n'est pas pour tout le monde car les notions de "douleur" et de "domination" peuvent en effrayer beaucoup... Pourquoi alors est-il de plus en plus évoqué dans les pratiques sexuelles ?

Laisser exprimer un peu la bête qui est en nous est source de plaisir

Sans doute comprenons-nous enfin que la sexualité ne consiste pas uniquement à faire l’amour dans la position du missionnaire pour avoir des enfants ! Mais peut-être aussi parce qu’en se démocratisant, on découvre que le BDSM peut se pratiquer de manière soft, juste pour le fun. Qui n’a pas eu envie un soir, dans le cadre d'un jeu sexuel consenti par les deux personnes, de griffer, mordre, attacher ou gifler son ou sa partenaire ?

De plus en plus, on comprend et on accepte que le sexe entre humains a une part sauvage qui peut apporter beaucoup de fantaisie et donc de plaisir. Dans les love shops la vente des accessoires BDSM comme les fouets, menottes, bandeaux, piercing ne cessent d’augmenter.

Pourquoi ne pas introduire un peu de ces jeux avec votre partenaire ? Je conseille de commencer de manière anodine en utilisant un foulard ou une cravate pour attacher les poignets ou bander les yeux. Si cela plaît, vous pourrez même vous en servir comme d’un fouet pour une gentille fessée. Ainsi, cela paraîtra soudain et non prémédité ce qui vous permettra de voir si votre partenaire est apte à entrer dans ces jeux spéciaux. Sinon, vous saurez qu’il vaut mieux éviter de rapporter une paire de menottes dans la chambre à coucher !

Le BDSM : une pratique d'initiés

Néanmoins, je ne vous conseille pas de répondre à une annonce sur Internet d’un dominateur qui vous propose de pratiquer ces jeux BDSM car vous risqueriez fort d’être surpris par cette sexualité un peu particulière. Bien sûr, chez les initiés, les règles sont strictes et il n’y a pratiquement pas de dérives mais pour un novice, cela pourrait être très déroutant voire très angoissant.

Je pense tout particulièrement au bondage qui consiste à attacher son partenaire avec des cordes. Il s’agit presque d’un art car les liens doivent répondre à des rituels particuliers. En fait, la personne attachée se sent prisonnière et cette sensation provoque des plaisirs intenses. Sauf que cela peut aussi être totalement terrifiant. Et j’ajouterai dangereux avec un inconnu !

Brigitte Lahaie

A lire aussi : Assouvir son fantasme BDSM, les conseils de Brigitte Lahaie

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
06H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/