La Saint-Valentin, faut-il la fêter ? La réponse de Brigitte Lahaie

La date de cette fête très ancienne n’a pas été choisie au hasard. Eros n’est pas loin… Ce qui en fait la fête de l’amour et pas seulement la fête des couples ultra-commerciales.

Faut-il fêter la Saint-Valentin ? La réponse de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Avez-vous remarqué comme à partir de la Saint-Valentin la nature se réveille ? La mi-février symbolise depuis toujours le bout du tunnel hivernale. L’orée du printemps et la promesse d’amours fertiles. Bref, la fin d’une hibernation et souvent d’une libido en berne.

La Saint-Valentin, au-delà de la pression commerciale

Aujourd’hui, les tonnes de roses rouges vendues à prix d’or le week-end de la Saint-Valentin peuvent entraîner certain.es à avoir envie de la bouder. Mais peut-on bouder l’amour ? Après tout Noël aussi est devenu très commercial mais personne n’imaginerait faire l’impasse sur ce moment privilégié.

Chacun bien sûr reste libre. Et la motivation doit toujours venir du cœur et non pas de la société. Il ne faudrait pas se sentir obligé.e de "faire la Saint-Valentin" ou culpabiliser si on n’a pas envie de se prêter au jeu.

Personnellement, j’aurais tendance à conseiller pour ce 14 février de faire preuve d’un peu d’originalité afin de se démarquer à la fois de cette fête marketing mais aussi de ne pas passer à côté d’une occasion de se dire « Je t’aime ». Optez donc pour plus de créativité et de surprise. Cela vous permettra de renforcer le lien amoureux. En tout cas, c’est tout le bonheur que je vous souhaite !

Pour le cadeau, privilégiez le symbole plutôt que l’onéreux

Pourquoi le cadeau n’aurait de la valeur que si justement, il a une certaine valeur ? Le prix d’un cadeau n’est pas le révélateur de la puissance de l’amour. Ou alors vous seriez en plein dans le modèle matérialiste de consommation. A moins que votre propre histoire entre en jeu. En effet nos souvenirs d’enfants sont tenaces. S’il reste des sentiments d’injustice, chaque cadeau sera soupesé, évalué, comme si à chaque occasion, l’offrande doit réparer la blessure d’enfance.

Quoi qu'il en soit, mieux vaut offrir un cadeau adapté à la bonne personne que l’objet à la mode, acheté à la dernière minute. En prenant le temps de réfléchir, on trouve toujours une idée de cadeau particulièrement adaptée à ceux qu’on aime. Car il s'agit bien de ça : prendre du temps pour l'autre. Ensuite, reste à joindre une petite carte sur laquelle sont écrits quelques mots bien choisis qui soulignent le geste attentionné.

La lettre d’amour, un classique un peu trop oublié

Il est trop facile de bouder la Saint-Valentin en invoquant l’aspect commercial de cette fête. Soyez honnêtes : est-ce vraiment un acte militant ou plutôt un moyen d’échapper à une contrainte ? Car pour les plus réfractaires, ou bien celles et ceux qui n’ont pas les moyens de sortir au restaurant ou d’offrir des fleurs, osez simplement écrire une jolie lettre que vous offrirez au matin du 14 février. Dans cette lettre vous évoquerez toutes les belles raisons qui vous poussent à ne pas fêter la Saint Valentin. Missive dont voilà les potentielles premières lignes :

« Mon amour,

Parce que notre lien est unique,

Parce que chaque jour avec toi est un jour de fête,

Parce que ce soir sera pour nous une soirée comme une autre, merveilleuse…

Laissons aux autres la banalité de leur amour. »

Brigitte Lahaie

A lire aussi : Qu’est-ce qu’un bon cadeau ? La réponse de Brigitte Lahaie

Et retrouvez Brigitte Lahaie sur la page Facebook de l'émission !