Faire un état des lieux de la libido du couple, les conseils de Brigitte Lahaie

Souvent, on ne se rend pas compte du moment où tout glisse. On se réveille un matin et on se demande quand est-ce que c’était la dernière fois qu’on a fait l’amour avec la personne qui partage sa vie. C’est pourquoi je recommande de faire un état des lieux.

Le Love Conseil de Brigitte Lahaie
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio

Je vous propose de passer en revue les moments importants de l’intimité d’un couple. Ainsi vous saurez où vous vous situez et vers quelle dynamique vous vous dirigez.

Les étapes de la libido d’un couple

La passion

C’est cette fameuse lune de miel : on a envie de faire l’amour toujours et on pense que ça durera toujours. Chérissez ces moments, ils participent aux fondations de votre histoire.

La période d’adaptation

Elle arrive après deux ans de relation environ. La fréquence sexuelle diminue progressivement. D’autant plus si le couple est devenu parents. Mais il y a toujours une bonne intimité. En général, ils font l’amour au moins une fois par semaine.

La période de l’habitude

C’est la période de tous les dangers. Le couple croit se connaître, chacun est persuadé de tout savoir de son partenaire et ils ont tendance à faire l’amour toujours de la même manière. La surprise, la nouveauté sont oubliées. Certes, la sécurité est là mais l’ennui aussi. Les amants sont oubliés pour devenir deux amis ou deux parents. Ils font au mieux l’amour tous les quinze jours parfois à peine une fois par mois.

La période tranquille

L’âge, la routine, les enfants… bref, tout est contraire à une libido en forme. C’est en général à ce moment que l’un ou l’autre peut tout à coup se réveiller à l’extérieur du couple. Et cela demande un effort considérable de raviver le feu entre les partenaires.

Voilà pourquoi vous devez faire un bilan sérieux de l’état de la sexualité de votre couple. Peu importe au fond la fréquence des rapports, il y a des périodes où le couple en a moins envie. Mais le principal est de garder une bonne intimité. De continuer de voir l’autre et pas seulement de cohabiter.

Brigitte Lahaie