single.php

Retraites : l'intersyndicale reçue par Élisabeth Borne... pour quoi faire ?

Par Maxime Trouleau

Ce mardi et mercredi, l'intersyndicale est reçue par Élisabeth Borne. La réforme des retraites sera encore un sujet abordé malgré l'inflexibilité d'Emmanuel Macron.

"Ça ne fait plaisir à personne de travailler plus longtemps, c'est très impopulaire (mais) cette réforme, je l'assume". Emmanuel Macron reste ferme, il l'a rappelé ce lundi soir au 20h de TF1 : il ne reviendra pas sur sa réforme. Ce qui n’empêche pas Elisabeth Borne de recevoir ce mardi et mercredi des syndicats qui espèrent encore. FO et CFDT seront d'abord reçu à Matignon pour les 1 an de la prise de fonction d’Élisabeth Borne, avant la CGT, notamment, le lendemain.

Retraites : "Nous y allons pour refuser de passer à autre chose"

"J’y vais pour poser des exigences" assure d’ailleurs Sophie Binet dans le journal Le Parisien… qui prévient Emmanuel Macron que "la page ne se tournera pas. le climat social sera profondément dégradé et altéré jusqu'à la fin du quinquennat". "Ce ne sera plus comme avant" confirme de son côté Laurent Berger, toujours secrétaire général de la CFDT, sur France 2. Au micro de Sud Radio, Mathieu Bolle-Reddat secrétaire général de la CGT des cheminots de Versailles écarte l’idée d’un dialogue social. "Oui nous sommes reçu et nous y allons car nous sommes des gens polis mais la CGT est extrêmement clair, nous y allons pour refuser de passer à autre chose, qu'il n'y aura pas de retour à un dialogue social, à une paix civile normale dans ce pays tant qu'il n'y a pas d'abrogation, de retrait de la loi".

Des discussions avant une nouvelle journée de mobilisation

Le message est clair mais la CGT comme les autres syndicats veulent aussi négocier sur d’autres sujets comme le pouvoir d’achat. "Nous voulons parler des vraies exigences des salariés sur la question des salaires" ajoute Sophie Binet. Les salaires justement, la CGT souhaite le voir être indexer sur l’inflation. Force Ouvrière milite davantage, de son côté, pour une augmentation du SMIC. Salaires, RSA, emploi des séniors... l’intersyndicale ne parlera pas que des retraites même si le sujet sera encore sur le coin de la table avant une nouvelle journée de mobilisation prévue le 6 juin prochain.

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
06H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/