single.php

Quel bilan tirer de la Cop28 ?

Par Jean Baptiste Giraud

La dernière conférence internationale sur le climat s’est achevée. Quel bilan peut-on tirer de cette Cop 28 ? Les décisions qui y ont été prises vont-elles pouvoir sauver la planète ? Climat : "nous avons une responsabilité" "On a eu affaire à la Cop du monde de l’hypocrisie. Ce sommet a pué le pétrole, le […]

Marc Chesney au sujet de la Cop 28, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.
Marc Chesney au sujet de la Cop 28, invité d’Alexis Poulin dans "Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

La dernière conférence internationale sur le climat s’est achevée. Quel bilan peut-on tirer de cette Cop 28 ? Les décisions qui y ont été prises vont-elles pouvoir sauver la planète ?

Climat : "nous avons une responsabilité"

"On a eu affaire à la Cop du monde de l’hypocrisie. Ce sommet a pué le pétrole, le gaz, le charbon ainsi que le fric et la vénalité. Les "COPains" se sont retrouvés. Ça faisait longtemps. Pour signer des contrats. De nombreux lobbyistes des énergies fossiles ont participé à ce sommet à Dubaï. On imagine d’ailleurs les émissions nécessaires pour y aller. Au bout du compte, qu’ont fait ces gens là ? Ils font semblant. Ils lancent un appel" explique Marc Chesney, professeur de finances mathématiques à l'université de Zurich, ex-doyen à HEC, au sujet de la Cop 28.

A qui cet appel est-il adressé ? A eux-mêmes, pour Marc Chesney. "Ils s’exhortent à respecter des appels qu’ils ont lancés. Qu’ils le fassent ! Il ne s’agit plus de parler. Il s’agit désormais de faire" ajoute-t-il sur Sud Radio. En attendant, "ce que l’on observe au-delà des belles déclarations, c’est que les températures augmentent. C’est cela qu’il faut stopper. Si on continue comme cela, on va arriver à 3-4 degrés de plus à la fin du siècle, et ça c’est une catastrophe".

Cop 28 : "cessons les belles déclarations"

"Tous les pays sont en retard. Il y a beaucoup de greenwashing. Les intérêts de la France sont liés au nucléaire que l’on présente comme une énergie propre. C’est une plaisanterie. Il y a deux types de gouvernement : ceux qui font semblant, et ceux qui s’en moquent complètement. Il y a une mise en danger des populations alors que les gouvernement devraient les protéger" lance encore Marc Chesney.

Ce dernier conclut en expliquant qu’on est "dans la logique d’un système qui fait du business avec le réchauffement climatique. Prenons l’exemple de l’Arctique et des glaces qui fondent. La nuit en Arctique il y a plus de lumière qu’à Paris. Pourquoi ? A cause des forages à grande échelle". En attendant les solutions, nos dirigeants lancent des appels…

Cliquez ici pour écouter l’invité d’Alexis Poulin dans son intégralité en podcast.

Retrouvez l’invité d’Alexis Poulin chaque vendredi à 13h dans “Poulin sans réserve” sur Sud Radio.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
03H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/