single.php

Pour Gaëtan Huard, "on peut parler de crise" du côté de l'OM

Par Jérémy Jeantet

L'ancien gardien de but international, passé notamment par l'Olympique de Marseille, estime que la période difficile traversée par le club phocéen peut être qualifiée de crise, surtout quand on pense au début de saison flamboyant des hommes de Marcelo Bielsa.

Thumbnail

L'Olympique de Marseille se déplace à Metz, ce vendredi, dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. Après 4 défaites consécutives, les hommes de Marcelo Bielsa, actuellement 5e du championnat, ont quasiment dit adieu à tous leurs espoirs de podium."C’est un club emblématique de notre championnat et qui aurait mérité de jouer le titre jusqu’au bout, quand on voit la première partie de championnat qu’ils ont effectuée. Et là, ils risquent de ne même pas jouer la Champions League. Donc on peut parler de crise du côté de l’Olympique de Marseille", a confié Gaëtan Huard, invité de l'émission Rugby & Cie sur Sud Radio.L'ancien gardien de but, passé par Bordeaux et Marseille, jette plutôt la pierre sur l'effectif, que sur les qualités intrinsèques de l'entraîneur argentin : "Je pense que Bielsa a composé dès le départ avec un effectif intéressant offensivement mais j’ai toujours trouvé Marseille moins équilibré défensivement. Je pense que la pierre n’est pas à jeter sur Bielsa. Tous les entraîneurs ont suivi de très près ses choix et ses options et ils se sont adaptés."En cause, pour lui, le fait que les joueurs français n'ont peut-être pas ce qu'il faut mentalement pour encaisser l'exigence de la méthode de Marcelo Bielsa sur l'ensemble d'une saison. "On n’a peut-être pas la mentalité en France pour suivre une méthode comme celle-là", a-t-il notamment expliqué.

"Thauvin était maintenu depuis beaucoup trop longtemps"

Un joueur figure particulièrement dans le viseur, il s'agit de Florian Thauvin. L'ailier, qui a longtemps bénéficié d'une confiance sans faille de la part de son entraîneur, a finalement été écarté du groupe pour le match de ce vendredi soir, après des prestations peu convaincantes et un comportement souvent pointé du doigt : "Thauvin était maintenu depuis longtemps. Depuis beaucoup trop longtemps. Beaucoup estimaient qu’ils ne comprenaient pas l’insistance de Bielsa de le maintenir. La pression a fait que Bielsa a compris et que là il ne le met même pas dans le groupe."

L'info en continu
12H
11H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/