single.php

C1: Manchester City en quarts, comme d'habitude

Le champion d'Europe en titre Manchester City, avec des stars au repos, a surclassé mercredi Copenhague (3-1), comme à l'aller, et atteint les quarts de finale de la Ligue des champions pour la septième année d'affilée.

Paul ELLIS - AFP

Le champion d'Europe en titre Manchester City, avec des stars au repos, a surclassé mercredi Copenhague (3-1), comme à l'aller, et atteint les quarts de finale de la Ligue des champions pour la septième année d'affilée.

Pep Guardiola n'a échoué qu'une fois aux portes du Top-8 depuis son arrivée dans le nord de l'Angleterre, durant sa première saison en 2016-2017, un accroc durablement effacé depuis.

"Je me rappelle, quand je suis arrivé, le club ne croyait pas qu'on pouvait le faire", a-t-il raconté sur TNT Sports. "Mais ils (les dirigeants, ndlr) m'ont donné du temps, ils nous ont donné du temps. Maintenant nous sommes une équipe qui croit qu'elle peut le faire".

Mercredi, l'entraîneur catalan s'est même payé le luxe de reposer certaines de ses pépites, tranquillisé par le succès du huitième de finale aller au Danemark (3-1), et par la qualité de ses doublures.

Les jeunes Rico Lewis et Oscar Bobb, à 19 et 20 ans respectivement, sont déjà comme des poissons dans l'eau quand l'hymne de la Ligue des champions retentit.

Sur le banc, les tauliers Kyle Walker, Bernardo Silva, Phil Foden ou encore Kevin De Bruyne ont vu leurs partenaires surnager face à une équipe de Copenhague rarement conviée dans le grand bain européen.

En moins de dix minutes, les visiteurs avaient déjà ramassé deux fois le ballon au fond des filets, de quoi annoncer une très longue soirée.

Le défenseur Manuel Akanji a repris comme un attaquant, à la volée, un corner de Julian Alvarez (5e, 1-0), avant que le champion du monde argentin ne marque à son tour, avec l'aide d'une grossière faute de main du gardien (9e, 2-0).

- Trois buts par match -

La rencontre a été à peine relancée par Mohamed Elyounoussi (29e, 2-1), à la conclusion d'une contre-attaque bien menée avec Orri Oskarsson, un des trois milieux de moins de 20 ans alignés par Copenhague à l'Etihad.

L'artilleur en chef, Erling Haaland, a tué tout suspense en ajoutant un 29e but à sa collection, cette saison: contrôle entre deux joueurs, protection de balle, crochet et frappe croisée (90e+3, 3-1).

Son passeur, Rodri, a laissé sa place au moins utilisé Sergio Gomez dès la mi-temps. Ruben Dias a suivi plus tard, puis Haaland en fin de match, remplacé par Jacob Wright, 18 ans.

La seule contrariété est venue de la blessure, à la main gauche, de Matheus Nunes, contraint de sortir au profit de Micah Hamilton (20 ans)

Pour le reste, c'était une soirée parfaite pour Pep Guardiola en prévision du choc contre le leader du championnat, Liverpool, qu'il talonne d'un point, dimanche à Anfield.

Les champions d'Angleterre et d'Europe en titre attaquent la dernière ligne droite de la saison pied au plancher, alimentant le rêve d'un nouveau triplé (avec la Coupe d'Angleterre) par une forme étincelante.

Mercredi, ils ont étiré leur série d'invincibilité à vingt matches, toutes compétitions confondues, dans un stade où ils n'ont plus perdu une seule rencontre européenne depuis 2018.

Une autre statistique montre la toute-puissance de Manchester City, spécifiquement en Ligue des champions: les Anglais comptent désormais huit victoires en huit matches, cette saison, avec à chaque fois trois buts marqués.

Le club propriété de l'Abu Dhabi United Group connaîtra le 15 mars l'identité de son futur adversaire dans la grande Coupe d'Europe. Le Real Madrid, le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain sont également qualifiés.

"Nous avançons vers le tour suivant avec confiance. Nous sommes un des favoris mais nous devons le prouver", a commenté Manuel Akanji.

AFP / Manchester (Royaume-Uni) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
13H
12H
11H
09H
08H
07H
00H
Revenir
au direct

À Suivre
/