single.php

Scott Spedding : "Je commence à trouver ma place à Clermont"

Par Justin Boche

L'arrière de l'équipe de France et du Clermont était l'invité exceptionnel de Judith Soula ce soir dans Sud Radio Sport.

Thumbnail

Comment t'adaptes-tu à ta nouvelle vie clermontoise ?Ça se passe pas mal. C'est un moment un peu compliqué. Il y a eu pas mal de changement à l'intersaison. Il y a eu un petit moment d'adaptation, mais c'est de mieux en mieux.Tu as enfin une maison ?Oui ça a pris un peu de temps. J'ai attendu décembre. Aujourd'hui je suis installé et je sens que ma vie a commencé ici à Clermont.Comment tu as été accueilli ici après ton retour de coupe du monde ?J'ai eu de la chance parce que l'on était 7 Clermontois en équipe de France. Je connaissais des joueurs avant. Mais les joueurs et les coachs d'ici m'ont aussi très bien accueilli.Tu es international français et tu y tiens beaucoup. Est-ce que le fait d'avoir quelques internationaux sud-africains dans l'équipe ça t'a aidé ?Non, ça ne change pas grand-chose. On a une équipe avec des nationalités de partout dans le monde. C'est pour ça que le rugby est spécial en France. On rencontre des joueurs qui viennent de partout dans le monde. Ici on est tous clermontois.C'est Franck Azema qui a voulu que tu viennes à Clermont. Comment se passent tes premiers mois avec lui ?Ça a pris un peu de temps pour connaître le plan de jeu parce que je n'ai pas eu l'opportunité de faire une pré-saison. J'ai débuté directement par des gros matchs donc c'est un peu compliqué de trouver ma place, mais ça va de mieux en mieux. Je commence à trouver ma place.Comment as-tu fait le choix de quitter Bayonne ?J'ai fait ce choix en décembre dernier. C'était compliqué, mais c'était ce que je voulais. J'ai 29 ans et j'avais envie d'essayer d'aller le plus haut possible pour ne pas avoir de regrets. Bayonne m'a beaucoup donné. Le club m'a protégé dans le rugby et dans la vie. Bayonne restera dans mon club très longtemps.Quelle est la plus grosse différence entre Clermont et Bayonne ?Ici les installations sont de très haut niveau. Je ne veux pas comparer, mais les deux clubs sont à des niveaux complètement différents. J'ai passé de très belles années à Bayonne, mais les installations et l'effectif de Clermont c'est autre chose.La concurrence avec Nick Abendanon c'est quelque chose qui te motive ?Je suis pote avec Nick donc ça se passe très bien. On fait du golf ensemble, on mange en ville ensemble donc ça se passe très bien. Dans un club comme Clermont qui joue sur deux tableaux, il faut avoir plusieurs postes à chaque poste. Ce n'est pas moi contre lui, mais nous deux ensemble pour le groupe.Vous avez pris une claque à Exeter. Maintenant vous n'avez plus le droit à l'erreur. Comment tu vois le match de dimanche contre cette équipe anglaise qui vous a surpris au match aller ?On n'a pas été surpris. On savait que c'était une très bonne équipe qui est 2e dans son championnat. Les conditions n'étaient pas idéales avec le vent. C'est à nous de réagir en faisant un gros match ici à Clermont.Tu avais connu la coupe d'Europe avec Brive, est-ce que la Champion's cup est différente du Top 14 en terme de niveau ?Avec Brive je l'avais joué. Mais avec Clermont on joue pour gagner. Avec Brive on ne pouvait pas vraiment se concentrer sur la H cup parce que l'objectif était le championnat. À Clermont on veut aller le plus loin possible dans la compétition. Tout joueur veut jouer dans un club qui a de l’ambition comme Clermont. On veut aller le plus haut possible et ça fait partie des raisons pour lesquelles je suis venu ici.Est-ce que tu penses toujours à l'équipe de France ?Bien sûr. J'ai envie de retrouver l'équipe de France. Mais avant de penser à ça, je dois faire de bons matchs en club et je dois trouver ma place dans cette équipe pour apporter quelque chose. On verra ce qui va se passer, mais c'est toujours mon but.Est-ce que tu penses que ton profil va plaire à Guy Noves ?Je n'en ai aucune idée. Aucun joueur ne le sait. On verra bien ce qui va se passer. Moi je vais juste continuer de travailler ici à Clermont et j'espère qu'un jour je serais dans ses plans.

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/