single.php

Fabrice Landreau "Le XV de France ne sera pas favori contre le Pays de Galles"

Par Antoine Mazère

L'ex-international français Fabrice Landreau (4 sélections) était notre invité sur Sud Radio Rugby ce samedi 2 mars à une semaine de Pays de Galles-France.

Fabrice Landreau, ex international français estime que les Bleus ne seront pas favoris face au Pays de Galles.

Après une défaite face à l'Irlande (38-17), une victoire face à l'Écosse (20-16) et un match nul face à l'Italie (13-13), le XV de France aborde cette quatrième journée du 6 Nations avec d'autres ambitions. Face aux Gallois, les Bleus devront se rassurer dans le jeu et la conquête pour espérer s'imposer au Principality Stadium ce dimanche 10 Mars. L'ex-international Français et désormais directeur du rugby au SAXV Charente en ProD2, Fabrice Landreau nous livre son ressenti sur le XV de France avant ce match.

Question : Depuis le début de tournoi, les Bleus ont du mal notamment dans le jeu, peut-on imaginer les Français se soigner face au Pays de Galles ?

F.L : Oui, le choc a été frontal. Personne, et je pense, même pas Fabien (NDRL : Galthié) s'attendait à faire un tournoi des 6 Nations 2024 aussi difficile. En attendant le retour des cadres, il faut faire le dos rond. Ce que j'aime entendre, c'est le message des joueurs. À travers les médias, ils disent qu'ils s'entendent bien, qu'ils font du mieux possibles. Le message du staff aujourd'hui, c'est d'aller vers la résilience, de retrouver un équilibre et des fondamentaux solides.

Question : Justement, il est intéressant ce match au Pays de Galles, le contexte va être hostile pour les Bleus, face à une équipe aussi en difficulté, il va falloir jouer la dessus ?

F.L : Oui tout à fait, ça va être un des ciments qui va servir à la cohésion de cette équipe. Ils vont aller dans ce Millenium Stadium avec un statut qui n'est plus celui de favori, une équipe qui ne fait plus peut à personne...

Question : Le XV de France va en "outsider" à Cardiff ?

F.L : Oui, il faut avoir cette démarche-là je pense. Bien sûr qu'il faut aller chercher un résultat là-bas mais aussi faire le dos rond. Aujourd'hui, quand on regarde nos trois premiers matches, on a vu qu'on avait du mal à maitriser notre jeu, à se retrouver collectivement, défensivement et du mal à scorer. Le plus important, c'est d'utiliser ce contexte hostile du Millenium Stadium pour se retrouver, de ne pas se lâcher pendant 80 minutes, mais pour ça, il faudra maîtriser sa conquête et sa défense.

 

L'info en continu
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/