Pour Jean-Pierre Mercier, délégué CGT chez PSA, le pouvoir d'achat est au coeur de la mobilisation

Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT du groupe PSA, était "L’invité de l’actu" dans la matinale de Sud Radio du 19 novembre 2018 animée par Cécile de Ménibus et Patrick Roger. Les syndicats vont-ils se joindre à la colère des gilets jaunes ?

Thumbnail

Les syndicats vont-ils se mobiliser ?

Après la journée de blocages des gilets jaunes le 17 novembre partout en France, la nouveauté de ce matin du 19 novembre, c'est le blocage de dépôts pétroliers par les chauffeurs routiers. Et les syndicats dans tout cela ? Vont-ils finir par entrer dans la danse ? "Il faut surtout que les salariés du public et du privé rentrent eux dans la danse", explique Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT du groupe PSA.

"Le travail aujourd'hui des syndicats, des militants de tous les syndicats, est d'aller à la discussion dans toutes les entreprises, sur les lieux de travail pour que chaque salarié devienne le militant de sa fiche de paye." Car le coeur de la mobilisation des gilets jaunes, c'est le pouvoir d'achat.

Il faut augmenter les salaires et les pensions de retraite

Jean-Pierre Mercier dénonce la baisse du pouvoir d'achat entraînée par les récentes hausses de taxes et des prix. "Quand on n'a que notre salaire ou que notre pension de retraite pour vivre, avec l'augmentation des taxes et des prix à la consommation, on ne peut plus vivre."

"À mon sens, il faut augmenter les salaires, augmenter les pensions de retraite et cette discussion, cette mobilisation doit arriver jusque dans les lieux de travail pour que ces augmentations soient réellement mises en place" termine le représentant syndical. 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.