single.php

Laurent Nunez, Bernard Émié : les nouvelles têtes du renseignement français

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Le préfet Laurent Nunez devrait prendre la tête de la DGSI et Bernard Émié est pressenti pour diriger la DGSE. De son côté, Pierre de Bousquet de Florian, ex-numéro 1 de la DST, va diriger la "task force" antiterroriste créée à l'Élysée.

Thumbnail

Les premières nominations importantes du quinquennat d'Emmanuel Macron dans le domaine du renseignement commencent à tomber.

L'Élysée a annoncé ce mercredi que le préfet Laurent Nunez devrait être nommé directeur général de la sécurité intérieure (DGSI). Né en 1964, cet énarque est préfet de police des Bouches-du-Rhône depuis 2015.

Bernard Émié est, lui, pressenti pour prendre la Direction général des services extérieurs (DGSE). Né en 1958, il est énarque lui aussi et ambassadeur à Alger depuis 2014. Il a notamment été conseiller technique et diplomatique de Jacques Chirac à l'Élysée de 1995 à 1998.

Ces nominations suivent celle de Pierre de Bousquet de Florian, ancien numéro 1 de la DST, pour diriger la "task force" antiterroriste créée à l'Élysée.

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/