Judi Rever sur le Rwanda : "Les troupes de Kagamé ont commis un génocide contre les Hutus"

Judi Rever, journaliste indépendante et auteur de "Rwanda, l'éloge du sang" (éditions Max Millot), était l’invitée d’André Bercoff, mardi 20 octobre, sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Judi River invitée d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Judi Rever revient sur la terrible période traversée par le Rwanda en 1994, où Hutus et Tutsis se faisaient la guerre. C'est le dernier génocide de l'ère moderne au sujet duquel la journaliste indépendante souhaite rétablir "une vérité historique". "C'est l'histoire que l'on ne voulait pas entendre, celle qui a été occultée", présente-t-elle.

Un génocide peut en cacher un autre

Phase moins connue dans l'histoire du génocide rwandais, les exactions des hommes de Paul Kagamé, l'actuel président de la République contre les Hutus. "En même temps qu'il y avait un génocide contre les Tutsis en 1994 au Rwanda, en parallèle, les troupes de Kagamé ont commis un génocide contre les Hutus à partir des territoires qu'ils contrôlaient", explique Judi Rever.

Des territoires situés au nord, le long de la côte Est et "toutes les zones saisies par les troupes du Front patriotiques rwandais". "Derrière le front militaire, ils ont utilisé les escadrons de la mort", rapporte la journaliste qui fait écho aux "nettoyage des zones de la communauté Hutus, en ciblant d'abord les leaders puis les paysans, les femmes, les enfants, les vieillards et les hommes".

Des exactions préparées

Attaquée depuis la parution de son livre pour oser rapprocher les deux événements, Judi Rever estime valable cette comparaison "dans le sens où il y a des centaines de milliers de morts du côté des Hutus". "C'était une campagne d'extermination très planifiée", affirme-t-elle s'appuyant sur les préparatifs et l'immédiateté de la réaction après l'attentat du 6 avril 1994 contre le Président de la République de l'époque.

"Des milliers de commandos tutsis étaient entraînés depuis 1992 et déployés dans toutes les préfectures rwandaises dès janvier 1994", rapporte la journaliste. Jusqu'à ce qu'ils passent à l'action, au lendemain de l'attentat, le 7 avril 1994, l'acte déclencheur du génocide contre les Tutsis. Des histoires révélées par des Tutsis eux-mêmes, dont certains issus des troupes du Front patriotique rwandais. "Ils m'ont décrit et révélé toute l'ampleur, la nature et la mécanique des opérations sur le terrain contre les Hutus", explique l'auteur.

 

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !