single.php

Joël Raymond : Toucher à la Vierge c'est un symbole au-delà de la religion, c'est grave"

Par La Rédaction

Joël Raymond, maire de Montaud (Hérault), était l'invité de Philippe Rossi lundi 20 juillet dans l’émission "Les vraies voix de l'été" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à partir de 17h.

La statue de la Vierge Marie à Montaud (Hérault) a été décapitée durant le week-end dernier. Le maire de la commune, Joël Raymond est l'invité de Philippe Rossi dans les "Vraies voix de l'été" sur Sud Radio.

Pour la troisième fois depuis le début de l'été, un symbole chrétien a été vandalisé dans le Languedoc. Après la croix du Pic-Saint-Loup (Hérault), la statue de la Vierge Marine à Sumène (Gard), c'est une autre statue de Notre-Dame qui a été la cible d'actes de malveillance à Montaud (Hérault).

"De fortes similitudes avec ce qui s'est passé à Sumène"

Le maire de la commune ignore encore les auteurs de ce méfait mais trouve l'acte "malheureux à bien des égards". "Il est malheureux de s'attaquer au patrimoine, aux symboles", déplore-t-il, ajoutant que la Vierge Marie "est le symbole de l'amour et de la mère avec toute sa tendresse". "C'est ça qui me choque le plus profondément", confie-t-il à Philippe Rossi.

Cette décapitation de la Vierge Marie est le troisième acte de destruction sur un symbole chrétien en l'espace de deux mois dans la région. "Je ne sais pas s'il y a un lien entre tous ces actes", estime prudemment Joël Raymond. Sur le Pic Saint-Loup, qui est situé à moins de dix kilomètres de sa commune, des slogans avaient été tagués. "Par contre, il y a de fortes similitudes avec ce qui s'est passé à Sumène", remarque le maire du village. "C'est pour cette raison que nous avons attendu l'ouverture de l'enquête de la gendarmerie avant de publier cette information", admet-il.

Les habitants sous le choc

Du côté des habitants, l'incompréhension et le choc s'expriment "de manière générale", rapporte le maire. "Que ce soit les paroissiens attachés à la Vierge Marie ou les non-croyants qui, par ce geste voient la destruction de notre patrimoine et de notre bien commun, chacun l'exprime à sa façon", souligne Joël Raymond. "Toucher à la Vierge Marie, c'est un symbole au-delà de la religion, c'est grave", insiste-t-il.

Sur le profil des vandales, rien ne prouve actuellement qu'il s'agit purement d'actes christianophobes. "Peut-être que ces jeunes ne sont pas au courant et c'est bien dommage", regrette le maire de Montaud. "J'ai l'impression que dans notre société tout ça s'effrite, peut-être que notre culture et notre patrimoine nous échappent", déplore Joël Raymond.

 

Cliquez ici pour écouter "Les vraies voix de l'été" avec Philippe Rossi

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/