Grippe : "Si on se fait vacciner en octobre, on est protégé jusqu'en juin-juillet"

La grippe, qui tue chaque année près de 10.000 personnes, gagne du terrain : 11 régions sur 13 ont atteint la phase pré-épidémique. Seuls les Hauts-de-France et la Normandie ne sont pas à ce stade. Depuis le début de la surveillance en novembre dernier, 95 cas graves de grippe ont été admis en réanimation. Dans le Sud, comme l'a constaté Lionel Maillet de Sud Radio, pas de doute, le virus est passé à l’offensive.

Grippe : il n'est pas trop tard pour se faire vacciner. © AFP

"Je commence à tousser, j'ai de la fièvre, des courbatures"

Dans ce cabinet médical du centre-ville de Marseille, la moitié des patients ont les mêmes symptômes : "je commence à tousser, j'ai de la fièvre, des courbatures", détaille une patiente au micro de Lionel Maillet de Sud Radio.

 

C’est bien la grippe et elle gagne du terrain dans la région Paca, qui est en phase pré-épidémique, mais il n’est pas trop tard pour se faire vacciner. "Pas mal de gens commencent à être malades, confirme Stéphane Pichon, qui préside l’ordre des pharmaciens dans le Sud-Est. On a les gastros : les gastros plus les grippes, ça risque d'apporter pas mal de problèmes pathologiques aux gens".

 

 

"Si on se fait vacciner en octobre, on est protégé jusqu'en juin-juillet"

"Il est encore temps de se faire vacciner, alerte Stéphane Pichon. La petite erreur que les gens font, c'est qu'on peut se faire vacciner bien en amont, à partir du mois d'octobre. Le vaccin de la grippe est efficace entre 8 et 12 mois. Si on se fait vacciner en octobre, on est protégé jusqu'en juin-juillet".

Ça ne coûte rien de le faire ! Quoi qu'il arrive, c'est une sécurité en plus, estime-t-il. Il faut une bonne dizaine de jours pour être immunisé, explique-t-il. Nous tous qui avons autour de nous des parents, des grands-parents, des enfants fragilisés, notre but est de les protéger, pare que ça peut être mortel", rappelle-t-il.

 

"Ce n'est même plus le médecin qui fait le vaccin contre la grippe, c'est le pharmacien"

La grippe fait 10.000 victimes en moyenne chaque année. À 84 ans, Jean-Louis, qui a déjà été grippé, ne veut plus prendre aucun risque : "c'est ma mutuelle qui m'envoie chaque année un bon pour une vaccination gratuite, confie-t-il. Ce n'est même plus le médecin qui la fait, c'est le pharmacien".

Si la couverture vaccinale progresse doucement parmi les personnes les plus fragiles, moins d’une sur deux est vaccinée déplore ce médecin généraliste. "Beaucoup de choses lues et dites au niveau de la presse et d'Internet disent que certains vaccins pourraient causer d'autres maladies secondaires derrière, ce qui n'a pas tout à fait été validé par les instances médicales ni par la Sécurité sociale".

À peine 7% des femmes enceintes se font vacciner, alors qu’elles font partie elles aussi des populations à risque.

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !