Grève à la SNCF : les prévisions de trafic

Découvrez les prévisions de trafic alors que démarre ce soir (19h) la grève perlée au sein de la SNCF.

Thumbnail

Alors que débute aujoud'hui, dès 19h et jusqu'à mercredi, la première étape d'une grève perlée inédite au sein de la SNCF, on fait le point sur les conditions de circulations prévues pour les deux jours à venir. 

La direction, par l'intermédiaire de son directeur général adjoint Mathias Vicherat, a d'ores et déjà prévenu que le trafic serait "très perturbé" mardi et mercredi, en raison d'un taux de gréviste très important, notamment parmi les conducteurs puisque 77% d'entre eux feront grève. En tout, le taux atteindra 48% pour l'ensemble du personnel. Un mouvement sans précédent que craignent les dirigeants de la SNCF. Invité dimanche sur le plateau du Journal de 20h sur France 2, Guillaume Pépy a ainsi indiqué que la grève était "complètement décalée", ajoutant qu'il ne savait pas si elle serait "supportable par les Français"Le mouvement "a été pensé pour avoir un maximum d'impact sur le trafic et être le plus économe possible pour les grévistes", a-t-il par ailleurs ajouté. 

Concernant les lignes à grande vitesse, il faudra prévoir un TGV sur 8 (12 % sur l'Atlantique, 27 % sur l'Est, 12 % sur le Nord et 11 % sud le Sud-Est) pour la journée de demain. Du côté des Transilien, un train sur cinq en moyenne circulera, la ligne D du RER étant la plus impactée avec seulement 14 % des trains assurés. Pour le reste, 50 % du trafic sera assuré sur le RER A, 30 % sur le RER E, 28% sur le RER B et 20 % sur le RER C. Pour les TER, un train sur 5 sera en circulation et pour les Intercités, seul un sur huit. Enfin, les lignes internationales, bien qu'épargnées, connaîtront tout de même quelques perturbations. Ainsi, 3 Eurostar sur 4 seront assurés et le trafic sera quasi-normal sur le Thalys. En revanche, les lignes reliant le pays à l'Italie et l'Espagne n'assureront aucune liaison, à l'inverse de celles vers l'Allemagne (un train sur trois).

Pour rappel, cette grève perlée, décidée à l'initiative de la CGT, l'UNSA et la CFDT, se déroulera par épisodes de deux jours sur cinq, pour une durée de 36 jours, soit jusqu’au 28 juin prochain.