Bruno Tertrais : "Une fois la transition démographique terminée, on aura 11 milliards d'habitants"

Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique, auteur du livre « Le Choc démographique » (aux éditions Odile Jacob), était l’invité d’André Bercoff vendredi 20 mars sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Bruno Tertrais invité d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio. L'occasion d'aborder la crise démographique que vit notamment le Niger. (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

Jusqu'où l'humanité s'accroîtra-t-elle ? Combien d'habitants comptera la Terre dans un siècle ? Dix siècles ? Peut-elle nourrir plus de dix milliards d'habitants ? Tant de questions auxquelles les démographes se penchent et se disputent. Entre catastrophisme et éternels optimistes, Bruno Tertrais propose une vision plus pragmatique.

 

Bientôt 11 milliards d'habitants sur Terre

Dans un premier temps, le démographe souhaite détricoter les prévisions catastrophiques. "Ce qui est certain c'est que les scénarios sur l'incapacité de la Terre de supporter un certain nombre de millions et de milliards d'habitants ont toujours été démenties dans les faits", note-t-il, prenant pour exemple jusque dans l'Empire romain. "Mais je ne dis pas tout va bien madame la marquise", précise-t-il. Bruno Tertrais préfère plutôt rappeler que "les théories catastrophiques ont toujours eu tort".

 

Le boom démographique pose bien entendu "des problèmes réels", reconnaît le démographe, mais pas "de raisons d'affecter de manière très significatives la capacité de la Terre à nourrir 11 milliards d'habitants", souligne-t-il. 11 milliards d'habitants, car selon les prévisionnistes, "ce sera le nombre d'habitants, une fois la transition démographique terminée". "La Terre peut nourrir, c'est plutôt un problème local, de distribution, mais la ressource est là", rassure Bruno Tertrais.

Un choc démographique

Plusieurs bouleversements sont à noter au cours de ce XXIe siècle. Il y a plus de personnes âgées de plus de 65 ans que de moins de 5 ans, davantage d'urbains que de ruraux, "ça change la face du monde", reconnaît Bruno Tertrais qui rajouterait une troisième tendance. "En 2020, pour la première fois, l'âge médian des Chinois va dépasser celui des Américains", note-t-il. "C'est pour ça que je parle de choc démographique même si d'autres composantes comme le fait que l'Afrique continue à croître, rentrent en jeu", explique-t-il.

En Afrique justement, "le Niger est le pays qui bat tous les records", indique le Bruno Tertrais. "On a encore des indices de fécondité extraordinairement élevés et très en retard, même sur certains pays du continent qui ont eux entamé leur transition comme en Éthiopie", indique le démographe. "Le Sahel c'est une raison de se préoccuper car c'est là que la croissance démographique reste extrêmement forte", avec 8 enfants en moyenne par femme.

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !