Après Strasbourg, sécurité renforcée sur les marchés de Noël

marche noel
Comme les commerces, les marchés de Noël ont également souffert des blocages. DR

Après l'attaque de Strasbourg, mardi soir, les différents Marchés de Noël en France ont décidé de renforcer leurs mesures de sécurité. Reportage à Bordeaux.

Après l’attentat de Strasbourg, les mesures de sécurité ont été renforcées sur le marché de Noël de Bordeaux, avec un dispositif resserré. Christian Baulme est le président de la Ronde des Quartiers, qui organise l’événement : "On est encore plus vigilants. Les palpations, à partir d’aujourd’hui, vont être systématiques pour toutes les personnes qui entrent sur le marché de Noël."

Des contrôles et des fouilles systématiques auxquelles les Bordelaises et les Bordelais se plient de bonne grâce : "On l’accepte, c’est tout à fait normal."

"Ça me rassure plus que ça ne m’inquiète. Après, je n’ai rien à cacher donc ça ne m’embête pas plus que ça."

"Si on ne le faisait pas, on trouverait qu’il y a de la négligence. Mais en même temps, qu’est-ce qui peut empêcher ? Je suppose qu’à Strasbourg, les gens étaient fouillés aussi..."

En raison des risques d’attentat, les chalets ont été recentrés sur un périmètre protégé par des barrières et des blocs de béton. Pour les commerçants, comme Jean-Patrick, la sécurité est assurée : "Il n’y a pas de problème. À l’entrée, c’est super-surveillé. Il n’y a pas de souci là-dessus. Après, le degré zéro n’existe pas, mais il ne faut pas que ça devienne une psychose non plus. C’est le gros problème."

Sur ce marché de Noël, personne n’entend céder à la psychose des attentats.

Un reportage de Christophe Bernard pour Sud Radio

Les rubriques Sudradio