single.php

Alain Bauer : "Il y a un retour massif de la violence en France"

Pour le criminologue Alain Bauer, l'explosion de l'insécurité en 2022 n'est pas un ensauvagement, mais un phénomène de décivilisation.

Cambriolage, homicide, violences sexuelles, intrafamiliales… La violence et l'insécurité ont littéralement explosé en 2022. Comment expliquer cette flambée ?

Des statistiques partiales et partielles

"Il y a toujours deux phénomènes quand quelque chose augmente. D’abord de révélation de ce que l’on ne voyait pas avant, auquel on est plus attentif", décrypte Alain Bauer, professeur titulaire de la chaire de criminologie au CNAM. "Comme les violences sexuelles, la libération de la parole, non seulement des femmes, mais aussi des enfants. On enregistre mieux ce que l’on passait dans la main courante, qui n’entrait pas dans les statistiques."

"Le deuxième élément, c’est l’inflation, une progression indiscutable d’un phénomène. Paradoxalement, les statistiques dont nous disposons en France sont à la fois partielles, parcellaires et partiales et, en tout cas, faites pour dire tout sauf la vérité. C’est un peu comme les indicateurs d’audience, on peut toujours les trafiquer un peu…"

 

Une insécurité qui ne cesse d'augmenter

Mais alors quelle est la vérité dans ces nouveaux chiffres ? "Sur les homicides, on se rend compte qu’il y a un retour massif de la violence. Dans ce pays, depuis la création de l’état-civil, au moins, on compte très bien les cadavres. On se rend compte qu’il y a eu une inversion d’une très longue tendance. On tuait de moins en moins. Non seulement cela n’a jamais baissé, mais cela a même augmenté durant les périodes de confinement, ce qui était inattendu."

"Après le confinement, c’est un déferlement de violence qui, depuis trois ans, amène à un niveau d’homicidité particulièrement élevé. Et ce, quand on indique les homicides, mais aussi les tentatives, qui ne sont plus décomptées dans l’outil statistiques tant elles deviennent lourdes à gérer." Peut-on parler d’ensauvagement d’une partie de la société ? "Non, le sujet est la violence sociale comme mode de résolution de tous les problèmes car on ne fait plus confiance ni à la police, ni à la justice. C’est la déconstruction de ce qui faisait la société civile. C’est un phénomène de décivilisation."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
21H
19H
18H
17H
14H
13H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/