single.php

Yann Galut (PS) : "Il ne faut pas voir cela comme une victoire"

Par Jérémy Jeantet

Yann Galut, député PS, appelle à ne "pas faire comme si rien ne s'était passé" au premier tour.

"Deux belles victoires de la gauche rassemblée au 2e tour. Deuxième soulagement, nous avions appelé à faire voter contre le Front national, ce n’était pas évident pour notre électorat. Sur cette question, c’est pari gagné.On n’attend pas spécialement de retour, mais il faut leur dire qu’ils ont été aussi élus par une grande partie de la gauche. Ils ont la responsabilité de porter une partie des voix de la gauche. J’espère qu’ils en tiendront compte dans leur politique.Il ne faut pas voir cela comme une victoire. Ça peut être une victoire en trompe-l’œil. On ne peut pas faire comme s’il ne s’était rien passé. Notre responsabilité est de se satisfaire de nos victoires mais aussi se poser les questions de pourquoi 30 à 40 % de nos concitoyens ont fait ce choix extrémiste.Ça m’inquiète que le parti principal d’opposition dans ce pays soit le FN. C’est notre responsabilité aussi, nous devons y faire face. Il y a une grande partie de notre électorat qui se sent abandonné, qui considère que nous n’avons pas obtenu les résultats espérés après 2012.Le PM a eu raison de mener la bataille contre le FN, de demander que les candidats de gauche se retirent. Mais je souhaite attirer son attention sur le fait que nous avons été sanctionnés au premier tour. Ce sont des mots d’appel pour qu’on analyse bien les choses."

L'info en continu
03H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
17H
15H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/