single.php

T. Solère : "Nicolas Sarkozy a remis la famille politique en marche"

Par Jérémy Jeantet

Pour le député Les Républicains des Hauts-de-Seine, le retour de l'ancien président de la République a permis de rassembler les membres du parti après "avoir donné un visage qui n'était pas à la hauteur".

Un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Lyon Capitale, sur les intentions de vote au premier tour de la présidentielle de 2017, crédite Nicolas Sarkozy d'un score bien inférieur à celui que réaliserait Alain Juppé, si c'est le maire de Bordeaux qui représente la droite et le centre."On est en novembre 2015, a tempéré Thierry Solère, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat. Il y a des régionales dans un mois, les présidentielles, ce n'est pas pour tout de suite, même si ça approche. Mais tout le monde comprend qu'à droite et au centre, il faudra être rassemblé. D'où la primaire de la droite et du centre. Ce n'est toutefois pas l'alpha et l'omega, les Français attendent qu'on apporte les vraies solutions.""Je suis persuadé qu'au moment de la primaire, celui ou celle qui aura la capacité de rassembler sera le vainqueur et que derrière, c'est lui qui remportera l'élection présidentielle", a poursuivi Thierry Solère, qui donne crédit à Nicolas Sarkozy, "depuis un an maintenant d'avoir remis la famille politique en marche".

"Apporter des réponses radicales, pas d'extrême-droite"

D'autant que l'arrivée de l'ancien président de la République à la tête de l'UMP, devenue par la suite Les Républicains, a mis fin à une longue période de troubles : "J'ai été élu député en 2012 et j'ai vécu une pétaudière pendant les deux premières années. Tout le monde se détestait, personne ne se parlait. On a donné un visage de l'opposition qui n'était pas à la hauteur de ce que les Français attendaient. Aujourd'hui, on est rassemblés dans toutes les régions."Au final, Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé, ou un autre, l'important, pour Thierry Solère, est "d'arriver à se rassembler et derrière, apporter des réponses radicales, pas d'extrême-droite, pour que les choses s'améliorent."

Regardez l'interview de Thierry Solère, député Les Républicains des Hauts-de-Seine et co-tête de liste avec Chantal Jouanno dans les Hauts-de-Seine pour les régionales en Ile-de-France, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
07H
23H
22H
Revenir
au direct

À Suivre
/