single.php

Sur : “la police administrative doit contrôler les djihadistes”

Par La Rédaction

Interrogé sur les leçons à tirer des attentats des 7 et 9 janvier en France, le bâtonnier de Paris donne ses recettes à Sud Radio.

Invité politique de Sud Radio ce lundi 16 février, Pierre-Olivier Sur, président de l’ordre des avocats de Paris, préconise de "ne pas rajouter des lois aux lois". Pour prévenir le passage à l'acte de jeunes radicaux français à leur sortie de prison, il propose plutôt d'"appliquer nos lois"."Ce qu’il faut, dit-il, c’est tracer des destins." Me Sur se désespère qu’"un Coulibaly [du nom du tueur antisémite de la porte de Vincennes, NDlR] archi connu à Fleury-Mérogis" ait "réussi à faire entrer une caméra en prison, à tourner un documentaire et à mettre sa photo sur la jaquette du documentaire". Il s’étonne que Coulibaly ait "réussi en sortant à se faire recevoir à l’Elysée"."Un Coulibaly qui, au début, est sur écoute téléphonique, puis qui ne l'est plus. Mais un Coulibaly que chacun connaît, du temps où il est à Fleury-Mérogis, que chacun a vu vriller. Un Coulibaly qui est arrivé a Fleury-Mérogis en tant que détenu ordinaire, puis qui a vrillé.""C’est absolument terrible de voir que notre société n'a pas réussi, sinon sa fonction d'amendement, puisque la prison doit amender [préparer la sortie, NDlR], mais au moins de tracer et de contrôler", déplore-t-il.Interrogé sur les 4 000 à 5 000 djihadistes français repérés par les renseignements, "ce n’est pas beaucoup, affirme le bâtonnier. On a les moyens de les contrôler, les tracer", selon lui. Et de préciser : "Vous avez deux polices en France : la police administrative et la police judiciaire. La police administrative existe, et elle doit réussir à contrôler les individus. Il y a trop de lois, pas assez d’argent. Il faut réduire le nombre de lois, et resserrer un peu" les moyens sur celles qui sont essentielles à la sécurité des Français. "Il y a un devoir pour la société, quand on a détecté des parcours, de les contrôler", termine le bâtonnier.

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
07H
05H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/