single.php

Religions : “La liberté d’expression est sacrée” pour Accoyer

Par La Rédaction

Bernard Accoyer, député UMP et ancien président de l’Assemblée nationale, était l’invité politique de Sud Radio ce mardi 20 janvier. Il a réagi à la publication de nouvelles caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo et à la mort de chrétiens au Niger.

Interrogé par Christophe Bordet sur la responsabilité de la France dans la mort de chrétiens au Niger après la nouvelle publication d'une caricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo, le député de Haute-Savoie répond :“La liberté, dans tout domaine, exige de ceux qui en bénéficient de comprendre les conséquences de l’usage qu’ils en font, et c’est à la conscience de chacun de l’apprécier.”“Il est bien évident qu’en ce moment il y a une pression particulière, poursuit Bernard Accoyer, une tension autour des caricatures du prophète. Mais, encore une fois, il appartient à ceux qui font les caricatures et à ceux qui les publient d’en mesurer les conséquences.”“Je suis un défenseur de la liberté d’expression, c’est une évidence, mais toute liberté mérite d’être appréciée pour qu’elle ne se retourne pas contre ceux qui l’ont portée", affirme le député UMP."Est-ce normal de brûler le drapeau français, de brûler l'image du président de la République ?" l'interroge Christophe Bordet. "Brûler l’image du président de la République n'est pas normal. C’est un fait, il faut l'apprécier et en débattre. Mais, encore une fois, la liberté d’expression est sacrée, elle n’empêche pas que chacun a sa responsabilité en tout domaine, dans notre vie quotidienne et dans notre travail, y compris celui des journalistes", répond Bernard Accoyer."Même le pape l’a dit, reprend-il, il faut respecter les autres religions. La liberté d'expression est un droit fondamental, mais il y a en face des devoirs, et une responsabilité. Ce qu'a exprimé le pape, c’est juste cela."

L'info en continu
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/