single.php

Reculs du Gouvernement : Didier Guillaume applaudit "des deux mains"

Par Jérémy Jeantet

Le président du groupe socialiste au Sénat a salué le fait que le Gouvernement soit revenu, en l'espace de quelques jours, sur l'allocation aux adultes handicapés, sur l'imposition des retraités modestes ou encore sur la réforme de la dotation globale de fonctionnement des collectivités locales.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le sénateur PS de la Drôme Didier Guillaume a confié applaudir "des deux mains" les récentes annonces du Gouvernement qui a repoussé la réforme de la DGF allouée aux collectivités, enterré la réforme de l'allocation aux adultes handicapés et est revenu sur l'imposition des retraités modestes."Je suis très heureux de ces décisions", a reconnu le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, au moment où de nombreux observateurs ont pointé des reculs en série de la part du Gouvernement.

"Pas des couacs, de la realpolitik"

"Vous pouvez appeler ça des couacs, moi, j'appelle ça de la real politique", a poursuivi Didier Guillaume, qui a exprimé son regret "que l'administration travaille de son côté et peut-être pas assez en relation avec le politique".Malgré l'abandon de ces projets de réforme, Didier Guillaume a défendu l'action menée par l'exécutif : "Je pense vraiment que ce Gouvernement a réformé comme jamais et a demandé des économies comme jamais. Il n'y a pas un Gouvernement, sous la Ve République, qui a autant baissé les dépenses publiques."

Regardez l'interview de Didier Guillaume, sénateur de la Drôme, président du groupe socialiste au Sénat, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
08H
07H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/