Emmanuel Macron, quelle campagne en ligne pour le Président candidat ?

Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il été rappelé à l’ordre pour avoir fait usage de son compte Twitter pour sa campagne ?

La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale, en charge de la campagne présidentielle actuelle, a demandé au président Macron de retirer sa lettre aux Français de son propre compte Twitter.

Ne pas profiter des moyens de l'État

"La raison avancée par cette commission m’a surpris, confie Jean-Philippe Derosier, professeur de droit public à l’université de Lille. Elle dit que le principe est le respect de l’égalité entre les candidats. Nous ne sommes pas encore dans l’égalité la plus stricte, qui va débuter le 28 mars. C’est ce que l’on appelle la campagne officielle, les quinze derniers jours. Nous sommes actuellement dans une période d’équité, qui s’appuie sur différents éléments : la représentativité, la présence dans le débat public et les sondages."

"Emmanuel Macron est Président sortant et également candidat, rappelle ce constitutionnaliste, auteur du blog « La Constitution décodée ». Il ne faut pas, évidemment, qu’il profite des moyens de l’état pour faire sa campagne électorale. Par exemple aller faire un meeting et que ce soit l’État qui paie son avion, son déplacement. Dans ce cas, il faut qu’il y ait un remboursement du candidat Macron."

 

Une décision qui ne s'appuie sur aucun texte

"Dans le cas de Twitter, la commission a estimé que les candidats qui, comme Emmanuel Macron, ont un compte Twitter dédié depuis un certain temps à une autre fonction que celle d’être candidat ne peuvent pas l’utiliser pour faire campagne. Le problème est que c’est un compte personnel, souligne Jean-Philippe Derosier. On ne parle pas du compte de l’Élysée. Ce compte existait avant même 2017 et compte pas loin de 8 millions d’abonnés, et Emmanuel Macron s’en sert en tant que président de la République."

Pour autant, peut-il y avoir confusion dans l’utilisation ? "Il y a un vide juridique en France concernant l’usage d’Internet et des réseaux sociaux dans les campagnes électorales, décrypte-t-il. La commission prend cette décision en ne s’appuyant sur rien. À partir du moment où c’est un compte personnel, aucune règle ne lui interdit de s’en servir pour faire campagne. Bien sûr, il ne peut pas utiliser quelqu’un de l’Élysée pour gérer son compte personnel afin de faire campagne." Les autres candidats ont-ils été soumis aux mêmes règles ? "Il est vrai que Jean-Luc Mélenchon est député, Yannick Jadot député européen, et qu’ils utilisent leur compte à cette même fin depuis des années."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !