Pass sanitaire : "Oui, il est utile" selon Marc Fesneau

Marc Fesneau, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, était l'invité du “petit déjeuner politique” le 2 décembre 2021 sur Sud Radio.

marc fesneau pass sanitaire
Marc Fesneau, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 2 décembre 2021, dans "le petit déjeuner politique". 

Pass sanitaire, candidature d'Éric Zemmour, primaire de la droite... Marc Fesneau a répondu aux questions de Patrick Roger.

 

"Le Pass sanitaire, est une question de droit"

La question de l’utilité du Pass sanitaire est posée par la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés). "La Cnil, elle dit le droit et elle dit les précautions qu’il faut avoir", rappelle Marc Fesneau, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne. "Le Pass sanitaire, est une question de droit", souligne-t-il.

 

Marc Fesneau : "Une ribambelle de pays nous ont suivis dans cette affaire de Pass sanitaire"

"Après, est-ce qu’il est utile ? Oui." Le ministre ne manque pas de pointer du doigt les critiques qui avaient été faites au Pass sanitaire, "une mesure qui était iconoclaste", selon certains. Et "au fond, une ribambelle de pays nous ont suivis dans cette affaire de Pass sanitaire". Son utilité tient dans le fait qu’il limite les contaminations, notamment dans des lieux clos comme les restaurants.

Concernant les critiques de la Cnil sur le manque de transmission de données, "on transmettra les données nécessaires". "Ce que je constate, c’est que nous sommes le pays qui a le plus vacciné d’Europe ; sans doute que le Pass sanitaire n’est pas étranger à cette question là."

 

Éric Zemmour : "Il faut délégitimer ce qu'il dit"

Fabien Roussel, député communiste, veut une résolution pour faciliter le fait de rendre inéligible un homme politique pour des propos discriminatoires, ciblant tout particulièrement Éric Zemmour qui a annoncé officiellement sa candidature. "J’ai le sentiment que ce n’est pas comme ça qu’on combat les idées d’Éric Zemmour", estime Marc Fesneau. "Je ne suis pas sûr que la solution ce soit de lui interdire d’être dans le débat public."

"Je pense qu’il faut délégitimer ce qu’il dit", donc ses thèses, mais pas l’empêcher de s’exprimer, car la France est une Démocratie.

Marc Fesneau, Ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne,  était l'invité de Patrick Roger ce jeudi 2 décembre.

 

 

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique" avec Patrick Roger, à retrouver du lundi au vendredi à 8h15

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !