Nathalie Arthaud (LO) : "Les travailleurs ne peuvent pas compter" sur FO et la CFDT

Nathalie Arthaud (LO) : "les travailleurs ne peuvent pas compter" sur FO et la CFDT
Nathalie Arthaud (Porte-parole de Lutte ouvrière) © AFP

Nathalie Arthaud (Porte-parole de Lutte ouvrière) était ce mardi l'invitée de Patrick Roger dans le Grand Matin Sud Radio.

En ce jour de mobilisation contre la réforme du Code du travail, Nathalie Arthaud, dont le parti, Lutte Ouvrière, a répondu à l'appel à manifester de la CGT, s'est montrée très critique ce mardi envers ses collègues syndicalistes Jean-Claude Mailly et Laurent Berger, qui ont refusé de se joindre au mouvement.

Invitée de Patrick Roger dans le Grand Matin Sud Radio, la porte-parole de Lutte ouvrière est ainsi revenue sur la décision prise par FO et la CFDT de ne pas participer à la manifestation de ce mardi. Selon elle, ce choix montre qu'ils ne sont pas dignes de confiance pour ceux qu'ils sont censés représenter. "Le fait de ne pas vouloir ne serait-ce que protester montre que les travailleurs ne peuvent pas compter sur ces chefs syndicaux", affirme-t-elle, ajoutant que "les décisions d'un Jean-Claude Mailly ou d'un Laurent Berger n'engagent pas les salariés qui vont recevoir les coups". Et l'ancienne candidate à la présidentielle de déclarer que "ceux qui sont en grève et qui manifesteront aujourd'hui ont raison".

Interrogée par ailleurs sur le projet de réforme du logement et la flexisécurité prônée par Emmanuel Macron, Mme Arthaud trouve cela "tout à fait révoltant" car ça signifie, à ses yeux, que "demain, on aura des locataires jetables". "C'est une société qui est dominée par ceux qui ont l'argent et tous ceux qui sont pauvres doivent le subir", surenchéri-t-elle, accusant le président d'avoir "un gouvernement de bourgeois qui gouverne pour les bourgeois". C'est la raison pour laquelle, selon elle, "il faut être nombreux dans la rue aujourd'hui pour dire : ça suffit !"

Écoutez l'interview de Nathalie Arthaud, invitée du Grand Matin Sud Radio au micro de Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

A lire aussi
Les rubriques Sudradio