La réforme territoriale fait débat au Sénat

La quatrième carte des régions a été examinée mardi soir en deuxième lecture au Sénat.

Thumbnail

Manuel Valls a fait le déplacement dans l'après-midi pour expliquer le projet aux parlementaires. L'objectif pour le Premier ministre est maintenant de découper la France en 13 régions. Les conseils départementaux sont priés de s'effacer pour laisser place aux métropoles avec des aménagements possibles, et des intercommunalités d'au moins 20 000 habitants. Cette dernière mesure a fait réagir les bancs de la droite hier soir. Gérard Longuet, sénateur UMP de la Meuse, estime que ce chiffre ne peut pas être la norme. Des frondeurs socialistes se sont également fait entendre sur le découpage des régions au Sénat. Les sénateurs du Nord-Pas-de-Calais se sont prononcés contre la fusion de leur région avec la Picardie hier soir. Cette fusion est pourtant réclamée par le gouvernement.