single.php

J. Dray dénonce "les appels du pied" de V. Pécresse à l'extrême-droite

Par Jérémy Jeantet

Julien Dray, tête de liste PS aux régionales dans le Val-de-Marne, estime que la candidate Les Républicains en Ile-de-France est entrée "dans la surenchère" de propositions destinées à attirer les électeurs d'extrême-droite.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le vice-président du conseil régional sortant d'Ile-de-France Julien Dray a pointé "la radicalisation des dirigeants de droite qui sont dans une fuite en avant vers l'extrême-droite".En cause, principalement, la tête de liste Les Républicains en Ile-de-France, Valérie Pécresse, notamment par sa récente proposition de généraliser les tests salivaires dans les lycées. "Comment on va faire ?, a interrogé Julien Dray. On va se mettre à l'entrée des lycées, on va prendre des bâtons-tiges, on va opposer les lycéens, et qu'est-ce qu'on fait après ? D'ailleurs, je ferais on conseil à Mme Pécresse, c'est qu'elle devrait faire, dans son entourage, des tests salivaires. Elle aura peut-être des surprises (...) La solution, c'est plutôt dans un travail éducatif, dans un travail en amont, parce que c'est ça le rôle de l'éducation et le rôle des parents, que dans un travail de généralisation de la répression qui mettre, dans les lycées, un état d'esprit catastrophique."Pour la tête de liste PS dans le Val-de-Marne, cette proposition découle d'une véritable "radicalisation" : "Depuis maintenant un mois, quasiment tous les jours, elle nous en sort un nouvelle qui est un clin d'oeil appuyé à l'électorat de la droite extrême, l'électorat de la Manif pour Tous."

Regardez l'interview de Julien Dray, vice-président du conseil régional sortant d'Ile-de-France, membre du bureau national du PS et tête de liste dans le Val-de-Marne, invité de Territoires d'Infos, la matinale de Sud Radio et Public Sénat, avec la participation de la presse quotidienne régionale.
L'info en continu
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/