single.php

J.-C. Mailly : "Le système fiscal français est à bout de souffle"

Par Jérémy Jeantet

Le secrétaire général de Force Ouvrière appelle à une "grande réforme fiscale" et à "revoir le système", pour éviter de nouvelles réactions "à chaud" comme ce week-end avec les exonérations d'impôts locaux pour les retraités modestes.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, le secrétaire général de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly est revenu sur l'imbroglio du week-end autour des exonérations d'impôts locaux pour les retraités modestes.Pour lui, c'est la preuve du "court-termisme" du Gouvernement et de l'absence de "projet" ou de "visibilité"."Ils sont sous la pression des marchés financiers donc ils ont une vision à court terme", a poursuivi Jean-Claude Mailly, qui y voit également des motivations électoralistes, puisque "tout le monde a bien compris que la campagne présidentielle a démarré".

"Ça bricole dans tous les coins"

Plus généralement, c'est également, pour le secrétaire général de Force Ouvrière, la preuve que "le système fiscal français est "à bout de souffle et qu'il faut une grande réforme fiscale" : "On a un système qui est perçu comme étant inéquitable, à juste titre d'ailleurs. Les gens, ce n'est pas qu'ils ne veulent pas payer d'impôts, c'est qu'ils veulent être assurés que ceux qui doivent les payer les paient normalement. Le système est à bout de souffle, on voit bien que ça bricole dans tous les coins."

Regardez l'interview de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
23H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/