single.php

Hervé Morin : "La sécurité intérieure n'est pas le boulot des armées"

Par Jérémy Jeantet

L'ancien ministre de la Défense a indiqué que les forces militaires "doivent être présentes sur le territoire", mais que la sécurité intérieure doivent être assurées par des forces "qui sont entraînées et préparées sur cela".

Ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, invité de l'émission Territoires d'Infos, a évoqué les réponses à apporter en termes de sécurité intérieure, suite aux attentats de Paris vendredi soir."Ce n'est pas le boulot des armées de faire de la sécurité intérieure, a lancé le député UDI de l'Eure. Il faut qu'elles soient présentes, bien entendu, et elles le sont. Vous voulez les envoyer dans les quartier ? Non, il y a des forces qui sont entraînées, préparées pour cela. Ça s'appelle la police nationale et la gendarmerie."

"Les conditions de sécurité ont changé, et pour des années"

"Quand j'entends ce qu'on nous annonce, que l'état d'urgence doit durer 3 mois, il faut que, derrière, il y ait des dispositifs juridiques qui permettent d'intervenir au-delà de ces 3 mois, a poursuivi Hervé Morin. Les djihadistes potentiels, vous les aurez encore, ça ne va pas disparaître en deux jours. Je ne demande pas une loi d'exception, mais la prise en compte des conditions de sécurité qui ont changé pour des années."

Regardez l'interview d'Hervé Morin, député UDI de l'Eure et ancien ministre de la Défense, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
19H
18H
17H
16H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/