François-Xavier Bourmaud : "l’enjeu pour Macron et Le Pen est d’alimenter les divisions"

Charles Sapin et François-Xavier Bourmaud, journaliste au "Figaro" et auteurs du livre "Macron-Le Pen : le tango des fossoyeurs", publié aux éditions l’Archipel. étaient les invités d’André Bercoff, lundi 6 septembre, sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états".

Charles Sapin et François-Xavier Bourmaud, invités d’André Bercoff dans "Bercoff dans tous ses états” sur Sud Radio.

Pour ces deux journalistes du grand quotidien national, l’une s’est dédiabolisée, voire effacée par moments ; l’autre a musclé son discours.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont au coude à coude dans les sondages en vue de la prochaine élection présidentielle. Selon les sondeurs, ce sont eux qui s’affronteront au second tour du scrutin, l’année prochaine. Entre ces deux personnalités politiques, une droite et une gauche en lambeaux, prises en tenaille. Dans un tel contexte, difficile de sortir son épingle du jeu. Car le tango se danse à deux.

 

Le paradoxe du succès d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen

"Ce qui nous a poussé à nous intéresser à ce sujet, c’est un paradoxe. 63% des Français ne veulent pas d’une réédition du duel Macron-Le Pen, et pourtant tous les sondages depuis 2017 donnent invariablement Macron et Le Pen en tête du premier tour. On est à sept mois de l’élection présidentielle et cela ne bouge pas. On a voulu comprendre ce paradoxe", explique Charles Sapin. Ce dernier rappelle que pour survivre, Macron et Le Pen ont fait le même constat : il faut faire disparaître ce clivage droite-gauche qui domine depuis des années.

D’où la création d’un clivage qui leur serait plus profitable. "C’est un clivage qui circule à bas bruit dans la société depuis une trentaine d’années. On voit que dans la société française, des doutes s’expriment. Le doute sur Maastricht, avec une fissure au sein de la droite. Le clivage progresse, se manifeste une seconde fois en 2005 sur la Constitution européenne. En 2017, il se révèle, s’incarne avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Ce clivage n’a pas encore de nom. Mais il existe", ajoute François-Xavier Bourmaud.

 

La recherche d'un visage alternatif à gauche et à droite

Un clivage qui se manifeste de plusieurs manières : mondialiste/progressiste, France rurale/métropoles productives, etc. Un clivage dans lequel s’inscrit les derniers mouvements d’opposition de ces dernières années, à l’image bien entendu des Gilets jaunes. Pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, l’heure est maintenant de s’accrocher, alors que les Français ne veulent pas d’une telle danse entre ces deux partenaires.

"La rentrée politique est marquée par une seule chose : la recherche d’un visage alternatif à Emmanuel Macron. On est dans la période de casting, on cherche une personne capable de perturber ce match annoncé depuis quatre ans. Pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen, l’enjeu est de maintenir les divisions dans les deux camps. À gauche, ils le font tous seuls, à droite, il faut donner un coup de piolet pour les déstabiliser", lance François-Xavier Bourmaud, du Figaro.

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !