single.php

Tennis: "Cela va de mieux en mieux", se réjouit Nadal

Rafael Nadal s'est montré optimiste avant son entrée en lice jeudi dans le Masters 1000 de Rome, sans doute pour la dernière fois de sa carrière: "Cela va de mieux en mieux", a assuré l'ancien N.1 mondial mercredi.

Tiziana FABI - AFP

Rafael Nadal s'est montré optimiste avant son entrée en lice jeudi dans le Masters 1000 de Rome, sans doute pour la dernière fois de sa carrière: "Cela va de mieux en mieux", a assuré l'ancien N.1 mondial mercredi.

"Cela va de mieux en mieux, sur le plan physique comme sur le plan du tennis. Je suis ici pour donner le meilleur de moi-même", a déclaré "Rafa", 37 ans, en conférence de presse.

"Tous les matches sont maintenant plus difficiles et plus imprévisibles pour moi qu'ils ne l'étaient par le passé, en particulier sur terre battue (...) Mais les perspectives sont bonnes si je continue de travailler de la bonne façon et si mon corps me le permet", a poursuivi l'ancien N.1 mondial.

Nadal, accablé par les blessures ces deux dernières saisons, revient pour la première fois depuis 2022 à Rome, un tournoi qu'il a remporté à dix reprises, un record, la dernière fois en 2021.

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement le 6 mai 2024 à Rome

L'Espagnol Rafael Nadal à l'entraînement le 6 mai 2024 à Rome

Andreas SOLARO - AFP

Désormais 305e mondial, il sera opposé pour son entrée en lice au Belge Zizou Bergs, 108e mondial et issu des qualifications.

Revenu sur le circuit à Barcelone le mois dernier, après une pause forcée de trois mois, Nadal, éliminé au 2e tour du tournoi catalan et en 8e de finale du Masters 1000 de Madrid, s'est réjoui d'"enchaîner pour la première fois depuis longtemps" un troisième tournoi de suite.

"Il y a bien sûr des hauts et des bas, et cela change d'un jour à l'autre, j'ai eu des moments difficiles à Madrid, ici aussi depuis mon arrivée, mais ma courbe (de forme) va globalement vers le haut, c'est évident", a-t-il insisté.

"Je suis content du niveau où je suis maintenant, il y a un mois, c'était presque impossible pour moi de pouvoir penser jouer à Barcelone", a rappelé le roi de la terre battue.

Il s'est toutefois refusé de se projeter au-delà de Rome et de penser à Roland-Garros (26 mai-9 juin): "Je suis à Rome, je ne veux pas penser à après", a-t-il insisté, en répétant comme il l'avait déjà fait à Madrid qu'il disputera Roland-Garros uniquement "si je me sens prêt".

A écouter ses déclarations et son optimisme, il devrait bien retrouver une dernière fois la terre battue parisienne où il s'est imposé à 14 reprises.

AFP / Rome (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/