single.php

Angleterre: Gvardiol, Ortega et Foden, sacrés "Citizens"

Manchester City, quadruple champion d'Angleterre en titre, c'est une galaxie de stars au service d'un collectif parfaitement huilé par Pep Guardiola: des attaquants cliniques (Foden, De Bruyne, Haaland...), une fabuleuse doublure dans les buts (Ortega) et une recrue bien intégrée (Gvardiol).

Paul ELLIS - AFP

Manchester City, quadruple champion d'Angleterre en titre, c'est une galaxie de stars au service d'un collectif parfaitement huilé par Pep Guardiola: des attaquants cliniques (Foden, De Bruyne, Haaland...), une fabuleuse doublure dans les buts (Ortega) et une recrue bien intégrée (Gvardiol).

. Phil Foden, plein phare

Le gaucher né à Stockport, dans le Grand Manchester, a illuminé le jeu des "Citizens" avec ses dribbles, ses frappes superbes et ses statistiques de haut vol (19 buts dont un doublé lors de la victoire du titre, dimanche, et 8 passes décisives).

Phil Foden, devenu le fer de lance de Manchester City cette saison, lors d'un match de Premier League contre Manchester United le 3 mars 2024 à l'Etihad Stadium.

Phil Foden, devenu le fer de lance de Manchester City cette saison, lors d'un match de Premier League contre Manchester United le 3 mars 2024 à l'Etihad Stadium.

Paul ELLIS - AFP

Le numéro 47, qu'il a tatoué dans le cou, a notamment assuré un intérim brillant en l'absence du chef d'orchestre Kevin De Bruyne, bloqué à l'infirmerie pendant la première moitié de saison.

A 23 ans, Foden n'est toutefois plus ce joker que Guardiola utilise pour dépanner, comme l'an dernier. Le retour de "KDB" n'a pas changé la donne: l'ailier ou milieu offensif a désormais son rond de serviette dans l'équipe type.

Il s'assoit même à la table des plus grands, puisqu'il a été désigné meilleur joueur de la saison 2023-24 en Premier League.

. Ortega, la doublure qui assure

La deuxième meilleure défense d'Angleterre, derrière Arsenal, s'est appuyée au long cours sur Ederson, le gardien brésilien N.1. Mais sa doublure, Stefan Ortega, est sorti de l'ombre avec brio quand il a fallu enfiler les gants.

Le gardien remplaçant Stefan Ortega, à qui Manchester doit en partie son titre, ici en duel avec l'attaquant de Liverpool Harvey Elliott lors d'un match de Premier League à Anfield (Liverpool) le 10 mars 2024.

Le gardien remplaçant Stefan Ortega, à qui Manchester doit en partie son titre, ici en duel avec l'attaquant de Liverpool Harvey Elliott lors d'un match de Premier League à Anfield (Liverpool) le 10 mars 2024.

Paul ELLIS - AFP

L'Allemand de 31 ans a dû rentrer en urgence contre Liverpool, Nottingham et surtout Tottenham (2-0), mardi, match crucial dans la conquête du titre, où il s'est illustré par plusieurs parades, notamment un sauvetage génial devant Heung-Min Son à la 86e.

"Ortega, rien que ce soir, leur a permis de remporter le titre de Premier League. (...) S'il ne fait pas ces arrêts à 1-0, Arsenal gagne le championnat", avait alors déclaré Jamie Carragher, ancien de Liverpool devenu consultant pour Sky Sports.

"Il est vraiment, vraiment, vraiment bon", a applaudi Guardiola à propos de son N.18, arrivé libre à l'été 2022 de l'Arminia Bielefeld, relégué en D2 allemande. "Notre entraîneur des gardiens a pris une décision incroyable en le faisant venir ici."

. De Bruyne-Haaland, duo infernal

Kevin De Bruyne, blessé dès la première journée, n'a retrouvé la Premier League qu'en janvier, mais il a rattrapé le temps perdu. Le milieu offensif a mis quatre buts et délivré dix passes décisives dans les dix-sept matches qu'il a disputés.

Les complices Erling Haaland (g) et Kevin De Bruyne (dr) célèbrent un but du Belge lors du quart de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid à l'Etihad Stadium de Manchester, le 17 avril 2024.

Les complices Erling Haaland (g) et Kevin De Bruyne (dr) célèbrent un but du Belge lors du quart de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid à l'Etihad Stadium de Manchester, le 17 avril 2024.

Paul ELLIS - AFP

Le Belge de 32 ans est devenu le deuxième meilleur passeur de l'histoire du championnat d'Angleterre mardi dernier contre Tottenham avec un "assist" pour Erling Haaland sur l'ouverture du score.

Son complice norvégien, à 23 ans, sait mieux que personne comment déguster les caviars de "KDB". Et il a encore régalé les supporters des "Citizens" avec sa boulimie de buts: 27 en trente et une rencontres.

Absent quasiment deux mois cet hiver, Haaland a ralenti la cadence en début d'année 2024 et subi des critiques parfois féroces, mais il a terminé la saison en boulet de canon avec neuf buts en sept matches.

. Gvardiol, la patte Guardiola

Les champions d'Europe ont mis jusqu'à 90 millions d'euros, selon la presse, pour attirer l'été dernier Josko Gvardiol, 21 ans à l'époque, depuis le RB Leipzig. Peu entreprenant offensivement, parfois dépassé défensivement, le défenseur croate a "eu un peu de mal" au début, dixit Guardiola.

Le défenseur croate Josko Gvardiol saute par dessus un joueur d'Aston Villa pendant un match de Premier League à l'Etihad Stadium de Manchester le 3 avril 2024.

Le défenseur croate Josko Gvardiol saute par dessus un joueur d'Aston Villa pendant un match de Premier League à l'Etihad Stadium de Manchester le 3 avril 2024.

Paul ELLIS - AFP

"Il est arrivé dans l'équipe qui a fait le triplé et au début il était un peu timide, un peu: +je ne veux pas gâcher toute la structure qu'ils ont+", a raconté l'entraîneur. Et d'ajouter, à propos de son adaptation: "C'est une question de temps."

De fait, les recrues peinent souvent à s'acclimater aux principes de jeu de l'Espagnol. Le défenseur central de formation, repositionné à gauche par Guardiola, a accéléré sa formation, s'est mué en relanceur hors pair et même en finisseur à succès avec quatre buts marqués depuis mi-avril.

. Rodri, le porte-bonheur

Le milieu défensif espagnol Rodri lors du match de Premier League de Manchester City contre Wolverhampton, à l'Etihad Stadium le 4 mai 2024.

Le milieu défensif espagnol Rodri lors du match de Premier League de Manchester City contre Wolverhampton, à l'Etihad Stadium le 4 mai 2024.

Darren Staples - AFP

Le milieu défensif de 27 ans est plus que jamais un rouage essentiel du collectif mancunien, à la fois sentinelle intraitable, bonus offensif (8 buts, 9 passes décisives) et totem porte-bonheur.

Avec Rodri dans l'équipe, Manchester City n'a pas perdu un seul match de Premier League depuis le 5 février 2023, à Tottenham, une invincibilité étendue sur plus de 470 jours et cinquante matches par l'Espagnol !

Les "Citizens" n'ont perdu que trois fois cette saison en championnat (Wolverhampton, Arsenal, Aston Villa) et le buteur de la dernière finale de Ligue des champions était à chaque fois suspendu.

AFP / Londres (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/